CETA : TRAHISON DES PARLEMENTAIRES EUROPEENS !

 

Dans un contexte international incertain, où la confiance envers les institutions européennes est à son plus bas niveau historique, les parlementaires ont adopté aujourd’hui, contre la volonté de l’opinion publique, un traité dangereux pour notre élevage et notre alimentation !

Ainsi, malgré l’opposition continue, des éleveurs et de mouvements citoyens, 70 000 tonnes de viandes majoritairement engraissées au maïs OGM, aux antibiotiques et aux farines animales, vont venir déséquilibrer un marché sous haute-tension. Et nous n’avons aucune garantie sur les contrôles prévus par le Canada, concernant l’interdiction des activateurs de croissance et des hormones dans la production.
Les députés européens n’ont donc que faire de la situation de crise structurelle, qui condamne, chaque jour un peu plus, le modèle d’élevage vertueux qui est le nôtre ! Ils n’ont que faire des demandes répétées des consommateurs pour une alimentation saine, qualitative, fruit d’un modèle d’élevage familial !
La mise en application, début mars, du traité CETA est un réel désastre pour les éleveurs français !
Les décideurs européens, s’il en est encore, doivent dans les prochains jours annoncer les mesures compensatoires, hors budget agricole, et à la hauteur de l’impact sur le marché, qu’ils mettront en place pour sauvegarder notre modèle d’élevage.
Sans quoi, l’Europe continuera de courir aveuglement à sa perte, comme un canard dont on aurait coupé la tête. Réveillez-vous ! Nous demandons l’abandon immédiat de toute négociation, qui autoriserait l’entrée de plus de tonnes de viande sur notre marché !

                                                                                                                                                                                             FNB

CARTE MOISSON

 

Facebook