Le cours du porc

 

En avril, les prix du porc se sont légèrement érodés, venant contrebalancer une poussée plutôt vive en mars. l'offre européenne est abondante, les débouchés à l'export stagnent après les sommets atteins en 2016 et 2017. Les prévisisons pour 2018 sont une baisse du prix du porc charcutier de 11% en France.