Dégâts de grand gibier : la FNSEA réclame des solutions rapides

 

Face à l’explosion des dégâts agricoles causés par le sanglier et suite aux positions prises par la FNC dans le cadre de la réforme de la chasse, la FNSEA a porté un ensemble de mesures visant à faciliter la réduction des populations de sangliers comme la suspension des plans de chasses ou l’élargissement de la possibilité de classer le sanglier dans la catégorie des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts. Grâce à la mobilisation du réseau, MM Travert et Lecornu ont annoncé leur volonté d’agir rapidement sur le sujet. A l’initiative de la FNSEA, M Lecornu a donc réuni l’ensemble des partenaires et a annoncé la constitution d’un comité de lutte ainsi qu’une mission parlementaire dans l’objectif d’aboutir à des solutions efficaces.

Compte-rendu de la Commission "Faune Sauvage" du 8 mars 2018

 

Lors de la commission "faune sauvage", plusieurs points ont été abordés

Une matiné consacré aux prédateurs, avec la poresentation du Plan national loup 2018-2023 : principaux enseignements. Le point sur l’arrêté fixant le plafond de loup à abattre en 2018 et le point sur l’arrêté-cadre du 19 février 2018 relatif aux conditions de régulation de loup en France, ainsi  qu'un retour sur la stratégie syndicale de la FNSEA et du CAF loup dans ce dossier.

L'après midi a commencé sur un retour des premiers échanges avec la FNC, un point sur la question des seuils suite à l'arrêt du Conseil d'Etat et pour finir, le classement des espèces nuisibles : préparation du prochain arrêté ministériel

Dégâts de gibiers : le ras le bol des agriculteurs !

 

Le président de la FDSEA, Alain Lafragette, et quelques représentants syndicaux ont poussé un coup de gueule au milieu d’un champ de maïs ce mardi 19 septembre pour dénoncer l’augmentation des dégâts de gros gibiers. Depuis plusieurs mois, la profession agricole alerte l’administration et la Fédération des chasseurs sur une évolution inquiétante des dégâts aux cultures. Les sangliers sont dans le viseur des responsables syndicaux.

dégâts de gibiers : mobilisons-nous !

 

Plusieurs secteurs du département connaissent à nouveau une augmentation des dégâts de sangliers.
Depuis plusieurs mois, la FDSEA et sa commission dégâts de gibiers alertent les pouvoirs publics et la Fédération de chasse sur une dégradation de la gestion du gros gibiers.

Le pigeon ramier classé nuisible

 

Pour faire suite à la demande répétée de nombreux agriculteurs, relayée par la FDSEA, le pigeon ramier est classé nuisible par un arrêté préfectoral du 10 mars 2017. Ce classement nuisible s'applique pour la pèriode du 15 mars au 10 juin 2017 dans certaines communes du département du Lot.

Indemnisation des prairies

 

Après quasiment deux ans d’incertitude dans l’application de l’article R. 426-11 du Code de l’environnement, le décret n° 2016-115 du 4 février 2016 vient simplifier l’application des seuils d’indemnisation des dégâts de gibier pour les prairies.

Règles d'indemnisation

 

Publié au Journal Officiel du 27 décembre 2013, le décret n°2013-1221 du 23 décembre 2013 relatif à l’indemnisation des dégâts de gibier a modifié en profondeur la réglementation applicable en la matière. Ce décret traduit, en grande partie, l’accord conclu le 18 janvier 2012 entre la Fédération nationale des chasseurs (FNC), l’APCA et la FNSEA et fait suite à la loi du 7 mars 2012 qui traçait les grandes lignes de la procédure d’indemnisation.

 

Facebook