REDEVANCE POLLUTION DIFFUSE : UNE HAUSSE INTOLERABLE

 

Après des débats difficiles sur la hausse de la RPD courant 2018, l’article de la loi de finances que nous contestions a été voté. Par ailleurs, l’arrêté de reclassification de substances actives a été publié fin décembre. Reste désormais à savoir quand le dispositif pourra être pleinement opérationnel.
En termes de résultats, si nous n’avons pas été entendu sur la loi de finances, les corrections apportées à la reclassification des substances, pour rester dans le cadre européen, constituent malgré tout une petite victoire syndicale : la hausse de la RPD sera légèrement moins forte.

ELEVAGE ET GAZ A EFFET DE SERRE

 

Sur les forums et les réseaux sociaux, on rencontre couramment des expressions et publications mettant en cause les émissions de gaz à effet de serre par l'élevage. Nous vous proposons ici de faire un point sur ce sujet.
L'élevage produit-il plus de gaz à effet de serre que le transport ?
Prendre en compte l'élevage dans son ensemble est-il pertinent ?
Ne faut-il pas aussi prendre en considération le captage du carbone provenant de l'activité agricole et de l'élevage ?

ELEVAGE ET ENVIRONNEMENT : DES CHIFFRES

 

La mode est à l'agribashing, c'est déplorable mais c'est ainsi. Pour autant, nous ne devons pas baisser les bras et il nous faut rétablir des vérités à chaque fois que nous en avons l'occasion.
Notre agence de communication à nous, c'est vous, les agricultrices et agriculteurs. Par vos échanges avec vos proches, vos amis, les élus ou encore avec les clients sur les marchés.
Comme parfois les chiffres disent plus que les phrases, en voici quelques-uns sur l'élevage et l'environnement. (Source : Interbev)

GRAND DEBAT : ET L'AGRICULTURE ??

 

Face à la crise que traverse notre pays, déclenchée par le mouvement des gilets jaunes qui se poursuit, Emmanuel MACRON a annoncé l'organisation d'un Grand Débat National.
Le Président ambitionne de forger un nouveau pacte social, économique et environnemental !
Pour la FDSEA et JA, il ne s'agit en aucun cas d'organiser ni d'être caution de ces débats. Pour autant, les agriculteurs ont leur mot à dire !

AGRIBASHING : LES FILIERES ONT DES ARGUMENTS !

 

L'agriculture ne cesse d'être attaquée dans les média et dans les discours de certains. Souvent, les arguments de nos opposants sont tronqués ou erronés.  La réalité, c'est que nous devons être fiers de ce que l'agriculture apporte aux territoires et à la société. Opposer agriculture et environnement n'a pas de sens, considérant que l'activité agricole est la meilleure gestionnaire des milieux et que les pratiques sont sans cesse réévaluées pour toujours mieux prendre en compte les enjeux environnementaux.
 

GREENPEACE A OSE ! LA MANIPULATION N'A PAS DE LIMITES...

 

L'association Greenpeace a publié un site internet de dénonciation de ce qu'ils appellent des "fermes-usines" françaises. Ce site internet, qui s'appuie sur une géolocalisation, indique en fait aux ateliers relevant des ICPE, avec le nom de la commune correspondante.
Ces pratiques de Greenpeace sont insupportables et d’une extrême violence. Derrière les slogans ou les cartes publiées, ce ne sont pas des conglomérats ou des holdings impersonnels, mais des femmes, des hommes et leurs enfants qui sont pointés du doigt et stigmatisés.

 

STOP AUX ATTAQUES INCESSANTES CONTRE L'AGRICULTURE !

 

Les attaques contre l'agriculture, que l'on dénomme souvent aussi "agri-bashing" fleurissent sur les media et les réseaux sociaux. Fruits de l'instrumentation et de la manipulation d'information par des associations environnementales ou des militants parfois extrémistes, elles ont pour effet de dénigrer systématiquement le métier d'agriculteur.
Cette situation est insupportable, et le silence trop fréquent des élus entretient un climat désastreux, qui finit par miner le moral des agricultrices et agriculteurs qui acceptent de moins en moins cet acharnement totalement injuste.

PHYTOS : PAS D'INTERDICTION, DES SOLUTIONS !

 

Au travers du contrat de solutions, 40 partenaires du secteur agricole s’engagent et rejoignent l'initiative de la FNSEA. Leur ambition collective est de construire une trajectoire de progrès pour la protection des plantes basée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous, pour la protection de toutes les cultures et sur l’ensemble du territoire français.

INFO DE LA MOBILISATION - HALTE AUX DISTORSIONS DE CONCURRENCE

 

Il est un constat sans appel : l'agriculture française recule !
Volailles, porcs, fruits et légumes, ... les illustrations sont malheureusement nombreuses. La compétitivité de notre agriculture se dégrade et c'est notre souveraineté alimentaire qui en pâtit.

Les orientations du gouvernement actuel, loin de proposer des réponses satisfaisantes, vont aggraver cette situation : on ne peut pas se satisfaire d'une exigence de "montée en gamme" de l'agriculture française, tout en ouvrant sans cesse de nouveaux quotas d'importation.
Retrouvez dans cet article, une tribune des présidents FDSEA -JA et plusieurs infographies assez édifiantes !

BILAN DE LA MOBILISATION - INFOS ADHERENTS

 

COMPLEMENT POUR LES ADHERENTS

FIN DU BLOCAGE DU DEPOT PETROLIER DE TOULOUSE. La FNSEA et les JA ont accepté de lever les blocages après que les engagements du gouvernement ont été mis sur papier.

Le secrétaire général de la FNSEA Jérôme Despey a d'ailleurs souligné que ce n'était qu'une "suspension" des blocages. "Si dans les jours qui viennent nous n'avons pas de concrétisation par rapport à l'engagement du ministre de l'Agriculture, nous serons mobilisés sur toute forme d'action sur notre territoire", a-t-il insisté
 

VISITES CARTO COURS EAU SECTEUR GRANDE BARGUELONNE

 

La phase de terrain de réalisation de la cartographie des cours d'eau, pour ce qui concerne les travaux de 2018, commencent en cette fin du mois d'avril sur le secteur du bassin de la Grande Barguelonne.
Deux journées d'expertise des cours d'eau / fossés sont programmées par la DDT du Lot ces 24 et 26 avril.
Les représentants des Syndicats Locaux, de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs du Lot, sont conviés à être présents lors de ces visites de terrain.
Ci-après, les informations détaillées sur le déroulement de ces journées.

PHYTOS - S'ENGAGER DANS UN CONTRAT DE SOLUTIONS

 

Le "Contrat de Solutions" : une trajectoire de progrès, ambitieuse et innovante pour la protection des plantes.
Le contrat de solutions est la réponse du réseau FNSEA aux attentes sociétales et aux besoins des agriculteurs et des filières sur l'utilisation, les risques et les impacts des phytos.
Il s’agit de trouver des solutions alternatives avant toute interdiction afin de préserver la rentabilité, la productivité et la compétitivité des agriculteurs et de la Ferme France.

GUIDE D'ENTRETIEN DES COURS D'EAU

 

Est-ce que j'ai le droit d'intervenir dans un cours d'eau, pour enlever des embacles ou des dépôts qui se sont accumulés ? Quelles sont mes obligations en terme d'entretien d'un cours d'eau ?
La DDT du Lot, en concertation avec la profession agricole, a réalisé un GUIDE D'ENTRETIEN DES COURS D'EAU, à destination des riverains. Vous y trouverez une foule d'informations intéressantes et utiles.
Consultez ce guide ci-après.

CARTE COURS D'EAU - SEOUNE ET BARGUELONNE

 

12 mars 2018
Après la cartographie réalisée l'an dernier sur le Lendou l'an dernier, le travail continue sur le Quercy Blanc.
Les bassins de la Séoune, Petite Barguelonne et Grande Barguelonne sont le chantier prévu par la DDT du Lot pour ce printemps 2018. Et le travail commence dès aujourd'hui.

A partir de cartographies de travail, donc provisoires, les agriculteurs sont invités à faire remonter leurs observations -avant le 20 mars 2018- pour demander le retrait éventuel de certains tronçons correspondant en fait à de simples fossés, ou bien l'ajout d'autres secteurs.

LENDOU - CARTE COURS D'EAU A VALIDER

 

12 mars 2018
Le travail de terrain, pour la réalisation de la Cartographie des cours d'eau du bassin du Lendou, est terminé depuis l'été 2017.

Un projet de cartographie a été établi par la DDT du Lot, il sera présenté et soumis à la consultation d'un Comité départemental spécifique le 21 mars 2018.
Afin de faire remonter toutes nos remarques suite à ce travail de terrain réalisé au printemps dernier, 2 réunions sont programmées : jeudi 15 mars - 20h30 à la Mairie de Lascabanes ET vendredi 16 mars - 11h00 à la Mairie de Saint-Daunès. L'objectif est de rassembler ces remarques à faire remonter par la profession.

Il est ensuite prévu une possible révision annuelle, au cas par cas, si les demandes sont justifiées.
 

Glyphosate : christiane Lambert demande un délai

 

Christiane Lambert était invitée de Jean-Jacques BOURDIN sur RMC (26.09.2017) pour parler de l' herbicide Glyphosate car la France doit voter pour ou contre la prolongation de son utilisation. La présidente de la FNSEA demande un délai pour trouver les alternatives. Elle explique

Pour réécouter l'émission :

 

GLYPHOSATE ET CEREALES : DES ANALYSES PLUTOT RASSURANTES

 

Traces de glyphosate au petit déjeuner : Générations Futures met en avant les bonnes pratiques des agriculteurs !
Jeudi 14 septembre, l’ONG Générations Futures a fait le buzz avec la publication de résultats d’analyses de résidus de glyphosate dans des aliments de la vie courante. Résultat : 100% des produits examinés respectent la règlementation !

Rencontre avec Nicolas Hulot

 

A l'issue d'une rencontre avec Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique, Christiane Lambert a dressé un bilan des discussions pragmatiques et constructives sur les chances et les avancées de l'agriculture en matière environnementales.

 

BASSIN DU LENDOU - CARTOGRAPHIE DES COURS D'EAU

 

19 Février 2017
Après la cartographie réalisé sur les deux tiers du département en 2015-2016, le travail continue sur le Quercy Blanc. C'est le bassin du Lendou qui constitue le prochain chantier défini par la DDT du Lot.

A partir de cartographies de travail, donc provisoires, les agriculteurs sont invités à faire remonter leurs observations -avant le 3 mars 2017- pour demander le retrait éventuel de certains tronçons correspondant en fait à de simples fossés.

En effet, la cartographie doit être réalisée à partir d'une définition d'un cours d'eau arrêtée dans une loi promulguée en 2016, et reposant sur 3 critères cumulatifs :
- l'existence d'un lit naturel à l'origine,
- l'alimentation par une source,
- un débit suffisant une majeure partie de l'année.

 

Arrêté "phytos" : une première avancée

 

Au vu de la mobilisation sans faille des réseaux FNSEA-JA contre la version 11 du projet de révision de l’arrêté de 2006 encadrant l’ulisation des phytos, des démonstrations en COmité de Rénovation des Normes et Agriculture – comité bipartite Pouvoirs Publics-Profession, du non respect des engagements du Premier ministre de septembre 2015 et des nombreuses interventions des Parlementaires, la ministre de l’Environnement, Mme Royal, a envoyé, le 26 octobre 2016, un courrier au Président de la FNSEA, M. Beulin, annonçant son souhait, pour éviter tout vide juridique, de notifier à la Commission européenne les dispositions de l’arrêté de septembre 2006 tout en poursuivant les discussions pour améliorer ces dispositions.

LE MAIS CONSOMME TROP D'EAU - Baliverne !

 

Il est très commun d'entendre dire du maïs que c'est un gros consommateur d'eau... mais en êtes-vous vraiment sûr ?
La culture du maïs est souvent stigmatisée par les écologistes, l'associant systématiquement à l'irrigation et donc à un usage massif d'eau.

Découvrez une nouvelle vidéo de la chaîne "TREVE DE BALIVERNES" qui démonte certaines idées reçues à ce sujet.

Glyphosate : autorisation prolongée de 18 mois par la Commission Européenne

 

Après l’absence de décision du comité d’experts en appel – avec un vote contre de la France -, c’est le Commissaire Européen à la Santé, M. Andriukaitis, qui a décidé, le 29 juin 2016, de prolonger de 18 mois la Glyphosate, le temps de la finalisation par l’ECHA, Agence européenne, de la classification de la substance. La FNSEA est intervenue en amont de cette décision pour obtenir cette prolongation respectueuse des avis des agences sanitaires et indispensable pour les agriculteurs français.
(06.07.2016)

Glyphosate - Incompréhension totale

 

La France, dans le difficile dossier du glyphosate s'est à nouveau abstenue à Bruxelles lors du vote en comité permanent SCOPAFF. Elle a ainsi refusé de soutenir la proposition de la Commission Européenne, qui visait à prolonger de 18 mois l'autorisation de ce produit le temps d’approfondir les études, complémentaires en cours.
(08.06.2016)

 

Résidus de pesticides : plus de 97 % des aliments respectent les normes dans l’UE

 

Comme chaque année, l’EFSA met en évidence avec la publication de son rapport sur les résidus de pesticides dans les produits alimentaires que les limites légales sont largement respectées, les dépassements de LMR étant restreints à 3 % des échantillons. Les taux de dépassement pour les aliments importés dans l’UE se sont révélés cinq fois plus élevés que ceux des aliments européens. L’EFSA conclut à une absence de risque à long terme pour la santé des consommateurs.

 

le concept «Agriculture Eco-Logique»

 

Les JA de Midi-Pyrénées, soutenus par la FRSEA, ont lancé une opération de communication grand public par la diffusion du concept «Agriculture Eco-Logique ».

 

Pour un plan régional de réserves d'eau !

 

Sécuriser l’approvisionnement en eau est une préoccupation séculaire des hommes, en particulier dans le grand Sud-Ouest.
Pour les besoins toujours croissants des villes et de l’activité humaine (industrie, agriculture et plus récemment les loisirs et l’étiage des rivières) nos régions n’ont cessé d’aménager des ouvrages hydrauliques (canal du midi, réservoirs hydro-électriques en montagne, système « Neste » en Gascogne,…).

Février 2015

 

Facebook