ACHAT GROUPE CLOTURE

 

Le Conseil d’Administration a décidé, à la fin de l’été, de proposer un Achat Groupé de matériel de clôture pour les adhérents FDSEA - JA afin d’avoir une estimation des besoins, nous avons lancé une enquête. En voici le retour : 20 000 piquets, 30 palettes de grillages et 170 rouleaux de barbelés environ.

Et + il y aura de commandes, + le tarif sera compétitif !!

Donc maintenant, à vous de jouer et adressez-nous votre bon de pré-commande (voir ci-joint).  Date limite : 22/11/18 de votre part !

BIENM'AIL : L'Info des employeurs

 

La commission Emploi-Main d'Oeuvre de la FDSEA vous propose une info régulière en ce qui concerne l'emploi de salariés en agriculture.
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'info BienM'ail dont vous trouverez deux exemples dans la deuxième partie de cet article.

BIEN-ETRE ANIMAL - DES ARGUMENTS ET DE LA COM !

 

Les semaines passent et les mouvements anti-viande continuent d'occuper les réseaux sociaux et nos télés.
Jusqu'à un cas dans le Lot, fin octobre, avec une vidéo d'un groupuscule quasi-inconnu dans un élevage de porcs.
Nous nous trouvons souvent démunis face à ce type de "buzz" qui prend souvent des proportions aberrantes. Aussi, nous vous proposons quelques arguments pour remettre les choses à leur place, ainsi qu'une vidéo sympa pour communiquer positivement !

 

PESTE PORCINE AFRICAINE : VIGILANCE BIOSECURITE

 

Suite à la découverte des cas belges de Fièvre Porcine Africaine en septembre dernier, nous vous avions annoncé que le renforcement des mesures de biosécurité en élevage faisait l’objet de discussions entre la profession et l’administration avec l’objectif d’une parution accélérée d’un arrêté ministériel applicable à tous les élevages de suidés de France, que les pouvoirs publics avaient commencé à travailler avant l’arrivée de la maladie en Belgique.
Cet arrêté, publié au Journal Officiel mi-octobre, est disponible ci-après. Il détaille les mesures de biosécurité applicables en matière de protection physique ainsi que les conditions de fonctionnement à appliquer dans l’ensemble des exploitations ayant au moins un suidé.

LOI EGA : DECRYPTAGE DU VOLET ECO

 

Adoptée le 2 octobre, la loi EGalim devrait entrer en vigueur autour du 1er mars, avec pour objectif une meilleure répartition de la valeur tout au long de la chaîne alimentaire, en commençant par les producteurs, les plus affaiblis après des années de guerre des prix entre les acteurs de la grande distribution.
Grand chantier du début du quinquennat d’Emmanuel Macron, les Etats généraux de l’alimentation ont donné lieu à une loi « pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable », couramment appelée Egalim et adoptée par l’Assemblée nationale le 2 octobre.

PHYTOS : PAS D'INTERDICTION, DES SOLUTIONS !

 

Au travers du contrat de solutions, 40 partenaires du secteur agricole s’engagent et rejoignent l'initiative de la FNSEA. Leur ambition collective est de construire une trajectoire de progrès pour la protection des plantes basée sur des solutions concrètes, efficaces, durables et acceptées de tous, pour la protection de toutes les cultures et sur l’ensemble du territoire français.

LETTRE INFO FDSEA-JA Numéro 1 !

 

Soucieux de toujours mieux communiquer avec leurs adhérents, Jeunes Agriculteurs et FDSEA du Lot créent en cet automne 2018, une LETTRE D'INFO !
Retrouvez l'édition numéro 1 datée du 26 Octobre 2018.
Accès réservé aux adhérents des syndicats (cliquez sur le + en bas à droite, et identifiez-vous dans le bandeau en haut à droite, si vous ne l'avez pas déjà fait).

Vous souhaitez nous rejoindre ?
Retrouvez toutes les infos dans le menu SYNDICATS.

 

Fermages 2018-2019 : nette baisse de - 3,04 %

 

Le nouvel indice national des fermages pour 2018 s’établit à 103,05. Soit une baisse de 3,04 % par rapport à 2017. Il est applicable dans le Lot pour les échéances annuelles qui courent du 1er octobre 2018 au 30 septembre 2019.

L’indice national des fermages est calculé sur la base de l’indice du revenu brut d’entreprise agricole (RBEA) national à l’hectare qui s’établit à 101,16 (indice base 100 en 2009) et de l’indice du prix du produit intérieur brut (PIB) de 107,37 (indice base 100 en 2009) en 2018.

arrete-cadre_fermage_2018.pdf

Vous trouverez ci-après l'évolution des indices depuis 2009 :

SECHERESSE - REPORT ECHEANCE TAXE FONCIERE AU 31/12/2108

 

Jeunes Agriculteurs et FDSEA ont sollicité auprès de la DDFIP du Lot un report de l'échéance de paiement de la taxe foncière pour les agriculteurs du département qui subissent les conséquences d'une sécheresse sévère parfois depuis le mois de juin dernier.
L'administratrice générale des Finances publiques a répondu ce 10 octobre en accordant un report d'échéance de la TFPNB 2018 jusqu'au 31/12/2018.
Par ailleurs, la profession, en l'occurence FDSEA-JA et Chambre d'Agriculture, ont sollicité de la part du Préfet du Lot l'instruction d'une demande de reconnaissance "Calamités Agricoles" sécheresse, relative aux prairies. Les missions d'enquête terrain sont en cours mi-octobre.

 

BILAN DE L'OPERATION ACHAT GROUPE 25/09

 

L’opération du 25 Septembre a réuni 125 300 litres de GNR, 47 400 l de Fioul et 4900 l de Gazole blanc. Cela se répercute automatiquement sur le prix avec un écart moyen de 54 € HT/1000 litres pour le GNR et de 82 € pour le Fioul !!  La moyenne des prix obtenus est comparée au tarif du partenariat historique Alvea, sachant que le prix du marché est parfois encore plus élevé.

Actuellement 350 adhérents participent régulièrement aux commandes groupés, pourquoi pas vous ?

PAC : point sur les prochains versements

 

Les versements d’aides PAC prévues à l’automne vont concerner les campagnes PAC 2016, 2017 et 2018 à la fois. Sur la base des éléments transmis par l’administration,et sous réserve des évolutions liées aux demandes que nous portons, cette note fait un point sur les versements qui vont être effectués dans les prochains moi

Si c’est la sécheresse, l'herbe ne pousse pas!

 

Il semblerait que l’administration ait besoin qu'on lui rappelle les banalités les plus désarmantes. Depuis le mois juin, notre département connaît une sécheresse sévère. Les éleveurs
nourrissent en plein été les vaches, brebis et chèvres comme en plein hiver.

Les prairies ont été brûlées par la canicule et par une sécheresse qui semble ne plus finir. L’effort de re-semis est énorme et va coûter cher, si tant est qu’il soit possible de semer,
pour l'instant sur la poussière c’est impossible.

JA et FDSEA ont donc écrit au Préfet pour demander une reconnaissance au titre des Calamités Agricoles.

Achat Groupé, faites aussi le plein de fioul c'est le moment !!

 

La nouvelle opération d'achat groupé GNR Fioul et Blanc débute Vendredi 21 Septembre à 11 heure ! Faites le plein...c'est le moment  !!!

Pour passer votre commande il suffit simplement de répondre au SMS en précisant le litrage et le produit commandé, avant Lundi 24 Septembre 14h00. Vous pouvez également appeler au bureau de la FDSEA.

Dégâts de grand gibier : la FNSEA réclame des solutions rapides

 

Face à l’explosion des dégâts agricoles causés par le sanglier et suite aux positions prises par la FNC dans le cadre de la réforme de la chasse, la FNSEA a porté un ensemble de mesures visant à faciliter la réduction des populations de sangliers comme la suspension des plans de chasses ou l’élargissement de la possibilité de classer le sanglier dans la catégorie des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts. Grâce à la mobilisation du réseau, MM Travert et Lecornu ont annoncé leur volonté d’agir rapidement sur le sujet. A l’initiative de la FNSEA, M Lecornu a donc réuni l’ensemble des partenaires et a annoncé la constitution d’un comité de lutte ainsi qu’une mission parlementaire dans l’objectif d’aboutir à des solutions efficaces.

CONTRAT DE SOLUTION

 

Aujourd’hui, la question des produits phytopharmaceutiques n’est envisagée que sous l’angle des interdictions, qui se multiplient et engendrent des impasses techniques et économiques. Les filières françaises sont mises en danger au profit de produits importés qui, eux, ne respectent pas nos exigences de production.
Le Contrat de Solutions est une alternative constructive à cette absence de vision pour l’agriculture française. Avec 40 organisations partenaires, nous misons sur une démarche collective : c’est en proposant des solutions que nous parviendrons à répondre aux attentes des consommateurs, à préserver la planète et à assurer l’avenir de nos exploitations.

AVEZ VOUS FAIT VOTRE DEMANDE DE REMBOURSEMENT TIC ?

 

Vous n'avez pas le temps ou vous trouvez la demande dématérialisée trop fastidieuse ? Ne passez pas à côté, cela représente une somme non négligeable (112 € /1000 Litres de GNR) en moyenne 1000 € par exploitation.

Au jour d'aujourd'hui la FDSEA a traité une centaine de dossiers, une partie a été mis en paiement, le reste ne va pas tarder. Nous pouvons encore vous accompagner dans la démarche, sur internet via le portail Chorus-pro.

Contactez-nous !

SOMMET DE L'ELEVAGE : LA FNSEA ET SON RESEAU Y SERONT

 

Le Sommet de l'élevage, le salon va ouvrir ses portes, à la Grande halle d'Auvergne, à Cournon (Puy- de-Dôme) du 3 au 5 octobre prochains. La FNSEA et son réseau y seront. La conférence"agri-sentinelles" sera présidé par  Etienne Gangneron, Vice-Président de la FNSEA. Elle a pour objectif d'impliquer les techniciens, les conseillers, les vétérinaires dans la prévention de la détresse des agriculteurs

 

 

NOUVEL ACHAT GROUPE

 

Lors de l'opération du 31 Juillet l'écart du prix moyen a été de nouveau de 60.57 € HT/1000 litres pour le GNR. La moyenne des prix obtenus est comparée au tarif du partenariat historique Alvea, sachant que le prix du marché est parfois encore plus élevé.

La nouvelle opération d'achat groupé de GNR, Fioul et Blanc débute le vendredi 24 Août à partir de 11 h ! Faites le plein !!!

"Les Grandes Gueules" Interview de Chirstiane LAMBERT

 

Retrouvez l'interview de Christiane Lambert dans l'emission "Les Grandes Gueules"diffusée le 21 août sur RMC et sur Numéro 23

 

Etude OTEXA France - L'organisation du travail dans les exploitations agricoles

 

Dans le cadre de son étude relative à  l’organisation du travail dans les exploitations agricoles, les enseignants chercheurs à l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (INP-ENSAT) sollicitent le réseau FNSEA.

LE BIEN-ETRE ANIMAL DES PORCS

 

Le bien-être animal constitue une forte attente sociétale. Aussi, la profession porcine, avec l’ensemble des autres filières animales, s’est engagée aux côtés du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, du monde professionnel et du monde associatif dans une stratégie ambitieuse pour le bien-être des animaux en France. La responsabilisation des acteurs des filières d’élevage à tous les niveaux est un des axes forts de cette stratégie globale nationale.

PLAN BIODIVERSITE DU MINISTRE NICOLAS HULOT

 

Le gouvernement a annoncé hier, le contenu du plan interministériel pour la biodiversité décliné en 6 axes prioritaires répartis en 90 actions. Pour la réalisation des mesures du plan, le ministère de la Transition écologique et solidaire va mobiliser 600 millions d'euros sur 4 ans, pour déployer des actions permettant de changer d’échelle dans les territoires et avec l’ensemble des acteurs. Le plan biodiversité permettra à la France d’appuyer, par ses efforts nationaux et un accompagnement européen, l’adoption d’un cadre international ambitieux pour la reconquête et la protection de la biodiversité lors de la COP15 de la Convention sur la diversité biologique en 2020 en Chine.

Terre en Fête 2018 : 23ème édition

 

Les jeunes Agriculteurs du canton de Martel-Souillac-Vayrac vous donnent rendez-vous pour la 23ème édition de "Terre en Fête" le 10, 11 et 12 Août pour l’un des plus grands évènements agricoles de l’année au lieu dit "Le Pigeon"

L'ACCOMPAGNEMENT A L'INSTALLATION EN AGRICULTURE

 

Dans le cadre du travail conduit en partenariat avec JA et l’APCA sur l’accompagnement à l’installation en agriculture, des vidéos sont désormais disponibles.
Ces vidéos ont pour objectif d’informer les futurs candidats à l’installation de l’accompagnement qui peut leur être proposé afin de faciliter leurs démarches.

NOUVELLE OPERATION ACHAT GROUPE GNR FIOUL BLANC

 

Lors de l'opération du 05 Juin l'écart du prix moyen a été de 61 € HT/1000 litres pour le GNR. La moyenne des prix obtenus est comparée au tarif du partenariat historique Alvea, sachant que le prix du marché est parfois encore plus élevé.

Prêt à faire des économies ? La nouvelle opération d'achat groupé de GNR, Fioul et Blanc débute le vendredi 29 Juin à partir de 11 h !

 

CONSEIL FEDERAL DE LA FNSEA

 

Le conseil fédéral de la FNSEA s'est réuni le jeudi 21 juin 2018 au CNOSF.

Retrouvez ici quelques éléments projetés

 

DU NOUVEAU SUR LE GLYPHOSATE

 

Vendredi 22 Juin, les 2 ministres ont bien affirmé que l’interdiction du glyphosate ne serait pas introduite dans le projet de loi EGA lors du débat en séance plénière au Sénat. Parallèlement, ils mettent la pression pour trouver les alternatives et les appliquer... au risque sinon d’inscrire l’interdiction dans une autre loi… tout en confirmant qu’il reste des impasses et qu’ils ne laisseront pas les agriculteurs seuls.

Le positionnement à la FNSEA est clair sur le glyphosate : pas d’interdiction dans la loi, les alternatives disponibles sont plus coûteuses pour les agriculteurs et doivent être accompagnées financièrement, des impasses demeurent qu’il importe de prendre pleinement en compte.
 

LE COUR DU PORC

 

Le prix de l'aliment reste stable en juin mais pourrait se raffermir dans les prochains mois. Les bilans céréales et du soja s'annoncent plus tendus pour la campagne 2018/2019. Le prix du porc bouge peu également en France. La nouvelle loi sur l'agriculture que le gouvernement souhaite faire appliquer avant novembre modifie, entre autres, le cadre relations commerciales entre agriculteurs et aval. Elle cherche à renforcer le role des  Organisations de producteurs (OP) dans ces négociations, notamment sur le sujet de la contractualisation

INFO DE LA MOBILISATION - HALTE AUX DISTORSIONS DE CONCURRENCE

 

Il est un constat sans appel : l'agriculture française recule !
Volailles, porcs, fruits et légumes, ... les illustrations sont malheureusement nombreuses. La compétitivité de notre agriculture se dégrade et c'est notre souveraineté alimentaire qui en pâtit.

Les orientations du gouvernement actuel, loin de proposer des réponses satisfaisantes, vont aggraver cette situation : on ne peut pas se satisfaire d'une exigence de "montée en gamme" de l'agriculture française, tout en ouvrant sans cesse de nouveaux quotas d'importation.
Retrouvez dans cet article, une tribune des présidents FDSEA -JA et plusieurs infographies assez édifiantes !

BILAN DE LA MOBILISATION - INFOS ADHERENTS

 

COMPLEMENT POUR LES ADHERENTS

FIN DU BLOCAGE DU DEPOT PETROLIER DE TOULOUSE. La FNSEA et les JA ont accepté de lever les blocages après que les engagements du gouvernement ont été mis sur papier.

Le secrétaire général de la FNSEA Jérôme Despey a d'ailleurs souligné que ce n'était qu'une "suspension" des blocages. "Si dans les jours qui viennent nous n'avons pas de concrétisation par rapport à l'engagement du ministre de l'Agriculture, nous serons mobilisés sur toute forme d'action sur notre territoire", a-t-il insisté
 

REMBOURSEMENT TIC : LA FDSEA VOUS ACCOMPAGNE

 

Les demandes de remboursements partiel de la Taxe Intérieure de Consommation sur les carburants et le gaz naturel sont désormais dématérialisées, pour tous les départements dès lors que le seuil de remboursement dépasse 300 €.
La FDSEA propose de vous accompagner dans votre demande de remboursement de la TIC, sur internet via le portail Chorus-pro.

ZONE DEFAVORISEE, LA CARTE DEFINITIVE !

 

Le ministère de l'agriculture a communiqué au Préfet du Lot la touche finale du projet de futures zones défavorisées adressé à la commission Européenne. Les 14 communes du nord du Lot intègrent enfin cette carte, et obtiennent la juste reconnaissance de leurs handicaps naturels et spécifiques.
Il ne manque plus qu'un tampon du comissaire Phil Hogan, ce qui ne devrait être qu'une formalité, cet automne.

C'est donc 100% du département qui préservera son classement en 2019 ! Une grande victoire syndicale pour la FDSEA et Jeunes Agriculteurs du Lot.
 

LES VIRUS IAFP EN ELEVAGE DE PALMIPEDES

 

Ces documents suivant précisent qu’une étude relative à la circulation des virus IAFP en élevages de palmipèdes est mise en place entre le 1er juin au 15 novembre 2018, dans les conditions définies par convention cadre quadripartite entre la DGAL, l’ANSES, l’ENVT et le CIFOG (convention en cours de signature par les parties). Cette étude prévoit un dépistage avant tout mouvement de PAG d’un site d’exploitation vers un autre, par prélèvements sur 20 animaux par lot, dans les 10 jours précédent le mouvement, dans les mêmes conditions que lors de la période hivernale.

PROJET DE LOI EGA VOTE A L'ASSEMBLEE

 

Ce fut un marathon ! Plus d'une semaine de débats pour examiner près de 2000 amendements, le texte de Loi dit "EGA"' sur la construction du prix (Titre 1) et sur la qualité de l'alimentation (Titre 2) a été scruté de très près.
Le syndicalisme majoritaire a oeuvré pour argumenter et convaincre les députés, en amont puis pendant cette période. Nous avons défendu nos attentes sur les relations commerciales et nos points de vigilance sur les modes de production.

Au-delà des visions parfois simplistes relayées dans les média, retrouvez dans cet article l'analyse de notre réseau sur les arbitrages rendus et finalement votés au Palais Bourbon. Le texte va suivre la procédure vers le Sénat, avant la fin du mois de juin.
 

MODIFICATION DU CALENDRIER ACHATS GROUPES GNR FIOUL

 

Suite à une date choisie pour conduire une action syndicale "distorsion de concurrence", pour éviter les conflits de calendriers, la date de la prochaine opération a été modifiée. Par la même conséquence nous avons réajusté toutes les dates.

APPEL A MOBILISATION 10 JUIN...

 

Christiane Lambert fait un rapide tour de l’actualité. Sur de nombreux sujets, les orientations prises par les pouvoirs publics vont dans le mauvais sens : atermoiements sur le titre 1 des EGA, menaces de charges du titre 2, hausse prévue de la redevance pour pollution diffusé, interdiction de trois néonicotinoïdes au niveau européen, CICE et TO/DE, absence de réponse du premier ministre sur le projet de reconversion de la raffinerie de Total La Mède, introduction d’ourses dans le Béarn, baisse du budget de la PAC...

LOI EGA : AUX DEPUTES DE CORRIGER LE TEXTE !

 

En l’état, la loi consécutive aux Etats Généraux de l’alimentation ne convient pas !
FDSEA et JA veulent des indicateurs de coût de production fiables, l’encadrement des promotions aussi pour les MDD, le seuil de revente à perte à 10%, une limite à la concentration des distributeurs et l'intervention du juge si échec de la médiation.
Pire, le projet de loi concentre un ensemble de charges supplémentaires : suppression des remises-rabais-ristournes, séparation vente/conseil et surtranspositions européennes.

FDSEA et JA du Lot ont rencontré les députés, Christiane LAMBERT a rencontré le Premier Ministre. Voici les amandements déposés sur le titre 1.

Le cours du porc

 

En avril, les prix du porc se sont légèrement érodés, venant contrebalancer une poussée plutôt vive en mars. l'offre européenne est abondante, les débouchés à l'export stagnent après les sommets atteins en 2016 et 2017. Les prévisisons pour 2018 sont une baisse du prix du porc charcutier de 11% en France.

Les achats groupés GNR /Fioul, le bilan de l'opération du mois de Mai

 

L’opération du 15 Mai a réuni 155600 litres de GNR, une première depuis la création des achats groupés. Cela se répercute automatiquement sur le prix avec un écart moyen de 57 € HT/1000 litres. Actuellement 264 adhérents ont déjà participé aux commandes groupés. Avec 103 points de livraison pour cette opération, le prix du GNR varie de 730 € à 780 € suivant les secteurs.

Remboursement partiel TIC

 

TIC/TIGCN sur les volumes de GNR, de Fioul lourd et de gaz : le formulaire de demande de remboursement partiel de la Taxe Intérieure de Consommation (TIC/TIGN) sera publié le 1er juin. La procédure est désormais dématérialisée à partir de 300 €.

 

beaucoup trop de contre-vérités autour du glyphosate

 

Réponses à plusieurs questions selon le document provenant du site Agriculture et environnement : 

Le gouvernement souhaite interdire les usages du glyphosate d’ici trois ans. Pourquoi une telle précipitation ? 

La France peut-elle seule interdire le glyphosate alors que cette matière active vient d’être autorisée pour une période de cinq ans ?

Conjoncture des grandes cultures

 

Le conseil spécialisé pour la filière céréalière s’est réuni le 11 avril 2018, sous la présidence de Rémi Haquin pour valider les nouvelles prévisions de FranceAgriMer pour la campagne commerciale en cours, Les résultats de la veille internationale 2017 sur le blé tendre, réalisée par le cabinet AgrexConsulting pour FranceAgriMer, ont également été présentés.

Regain de compétitivité pour le blé tendre français sur le marché français pour l’alimentation animale et à destination de l’Union européenne

Récolte des fourrages, démonstration de matériels

 

La Chambre d'Agriculture du Lot, en collaboration avec la FDCUMA du Lot, organise 2 demi-journées sur le thème de  la récolte des fourrages en voie humide.
Celles-ci auront lieux les 15 et 17 mai après-midi sur le secteur de Gorses, l'objectif est de comparer des itinéraires de récolte avec différents matériels innovants, les coûts des différentes chaînes de récolte ainsi que le l'intérêt des conservateurs seront abordés

Phytos : Annonce du plan gouvernemental

 

Quatre Ministres, MM. Hulot, Travert et Mmes Buzyn et Vidal, étaient présents devant l’ensemble des parties prenantes pour présenter les décisions gouvernementales finales sur le plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques. Ils ont annoncé de nouveaux durcissements quand nous défendions du pragmatisme. Eric Thirouin a demandé solennellement une étude d'impact sur l'économie de la Ferme France des différentes mesures envisagées en matière de protection des cultures.

Compte-rendu de la Commission "Faune Sauvage" du 8 mars 2018

 

Lors de la commission "faune sauvage", plusieurs points ont été abordés

Une matiné consacré aux prédateurs, avec la poresentation du Plan national loup 2018-2023 : principaux enseignements. Le point sur l’arrêté fixant le plafond de loup à abattre en 2018 et le point sur l’arrêté-cadre du 19 février 2018 relatif aux conditions de régulation de loup en France, ainsi  qu'un retour sur la stratégie syndicale de la FNSEA et du CAF loup dans ce dossier.

L'après midi a commencé sur un retour des premiers échanges avec la FNC, un point sur la question des seuils suite à l'arrêt du Conseil d'Etat et pour finir, le classement des espèces nuisibles : préparation du prochain arrêté ministériel

Consultation citoyenne sur l’Europe

 

Les Consultations citoyennes sur l’Europe, un engagement du Président de la République sont lancées dans les territoires. La FNSEA avait devancé ces discussions pour le Congrès de Brest, aussi vous avez à votre disposition de nombreux éléments pour participer et interpeler les Pouvoirs Publics sur la convergence, la non surtransposition, l'harmonisation fiscale et social etc...

La divagation des chiens

 

Vu le contexte d'attaques répétées de chiens sur les troupeaux de brebis, la DDCSPP du Lot nous à transmis un guide élaboré dans le TARN (avec le concours de la DRAAF).

Ce document fait le point sur la réglementation et les procédures à suivre pour lutter contre ces problèmes.

Voici un extrait

Opération achat groupé EPI et combinaison phytos

 

Dans le cadre de la Carte Moisson, la FNSEA lance une opération pour promouvoir les équipements de protection individuelle (EPI)  à tarif préférentiel.

Il s’agit d’EPI reconnus par les Ministères du Travail et de l’Agriculture, notamment les combinaisons ’nouvelle génération’ dédiées à la manipulation des produits phytos, à l’apparence d’une combinaison de travail classique. 2 gammes sont disponibles et se présentent sous la forme de combinaisons ou d’ensembles vestes + pantalons ; pour allier protection et confort. De plus, la coupe et le coloris permettent d’éviter la pression sociétale qui est forte avec des combinaisons blanches.

D'autres équipements et accessoires de protection peuvent également être commandés.

PAC 2020 - ALERTE BUDGET ET PROPOSITIONS

 

Le 2 mai, la Commission européenne a dévoilé sa proposition de budget pour l'Europe après 2020. La stupeur est très grande car cette proposition est choquante : la part du budget européen dédiée à la PAC baisserait de 15% environ ! Une perspective inconcevable pour la France. La réaction de la FNSEA est forte.
De plus, la baisse prévisionnelle n'est pas homogène : pour le 2ème Pilier, ce serait une chute autour de 25% ! Pour un département comme le Lot, c'est une catastrophe.
On n'est pas encore à la validation du budget, les négociations votre être âpres, la France étant en première ligne.

Par ailleurs, la Commission européenne a également laissé fuiter un premier projet de propositions législatives sur le contenu de la future PAC. L'occation de faire le point sur les propositions de la FNSEA sur le sujet.

FORMULAIRES DE DEMANDE DE REMBOURSEMENT FIN MAI

 

Plusieurs adhérents nous demandent le formulaire de remboursement de la TICPE sur le GNR, pour les consommations de 2017. La FNSEA a interrogé le Ministère de l'Agriculture qui répond que la procédure ne sera pas ouverte avant la fin du mois de mai cette année.
Dès que le formulaire CERFA sera disponible, nous le mettrons à votre disposition ici, sur www.agri46.fr !

L'essentiel à ce stade est bien de vous confirmer que le principe de remboursement est bien confirmé pour cette année. De plus, le remboursement va de nouveau "effacer" la hausse de la taxe appliquée en 2017.

Les achats groupés GNR /Fioul, le bilan de l'opération du mois d'avril

 

L’opération du 17 avril a réuni 109 800 litres de GNR, une première depuis la création des achats groupés. Cela se répercute automatiquement sur le prix avec un écart moyen de 58 € HT/1000 litres. La moyenne des prix obtenus est comparée au tarif du partenariat historique Alvea, sachant que le prix du marché est parfois encore plus élevé. Actuellement 236 adhérents ont déjà participé aux commandes groupés. Avec 73 points de livraison pour cette opération, le prix du GNR varie de 705 € à 730 € suivant les secteurs.

 

LES EVOLUTIONS DU COURS DU PORC

 

La traditionnelle hausse du prix du porc de debut d'année a été précoce, mais le retournement des cotations européennes à la mi-mars traduit les nombreuses incertitudes sur les niveaux d'offres et de demandes. la demande européenne semble peu dynamique. Et aprés une année 2017 de tassement de l'offre, 2018 verra certainement la production Européenne augmenter. Les évolutions du commerce international sont donc à surveiller de près.

VISITES CARTO COURS EAU SECTEUR GRANDE BARGUELONNE

 

La phase de terrain de réalisation de la cartographie des cours d'eau, pour ce qui concerne les travaux de 2018, commencent en cette fin du mois d'avril sur le secteur du bassin de la Grande Barguelonne.
Deux journées d'expertise des cours d'eau / fossés sont programmées par la DDT du Lot ces 24 et 26 avril.
Les représentants des Syndicats Locaux, de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs du Lot, sont conviés à être présents lors de ces visites de terrain.
Ci-après, les informations détaillées sur le déroulement de ces journées.

Achats groupés de Gnr et Fioul, des écarts de prix imprésionnants !!!

 

Six opérations d'achats groupés on été éffectuées par la FDSEA du Lot. Voici aujourd'hui le bilan économique qu'il en ressort. Nous jouons sur cette transparence avec vous pour montrer l'importance des économies réalisées par les participants. Une adhésion à la carte moisson est vite amortie. Franchissez le cap et commandez votre GNR et Fioul en achats groupé !

Le loup et ses conséquences

 

Des conséquences dramatiques pour certaines exploitations ! Voici des témoignages d'éleveurs et d'élus évoquant la problématique du loup. Ce reportage a été réalisé par la FNSEA. Voici également une video choc créée par le collectif L113. Des brebis éventrées et agonisantes, mais aussi des veaux, des ânes, des chevaux...les éleveurs denoncent, par la méthode employée par L214, la souffrance animale qui les désespère.

PAC 2018 Grille de conditionnalité

 

Des informations sur la grille conditionnalité applicable pour la campagne PAC 2018 ! Voici la presentation des évolutions des modalités de mise en oeuvre classées par differents "domaines" ainsi que les grilles nationales des cas de non conformités.

PHYTOS - S'ENGAGER DANS UN CONTRAT DE SOLUTIONS

 

Le "Contrat de Solutions" : une trajectoire de progrès, ambitieuse et innovante pour la protection des plantes.
Le contrat de solutions est la réponse du réseau FNSEA aux attentes sociétales et aux besoins des agriculteurs et des filières sur l'utilisation, les risques et les impacts des phytos.
Il s’agit de trouver des solutions alternatives avant toute interdiction afin de préserver la rentabilité, la productivité et la compétitivité des agriculteurs et de la Ferme France.

LE COURS DU PORC

 

L'année 2017 a été excellente pour les éleveurs de porc européen avec des prix des aliments stables et un prix du porc en forte hausse au premier semestre. Apès 5 mois de baisse, le prix du porc en Europe a rebondi en février sous l'impulsion d'un marché allemand déficitaire. La revalorisation est franche au nord, plus mesurée au sud. La situation est mitigée pour l'industrie de l'aval. L'érosion des débouchés sur le marché interieur continue, autant en viande fraiche qu'en charcuterie. 

 

 

GUIDE D'ENTRETIEN DES COURS D'EAU

 

Est-ce que j'ai le droit d'intervenir dans un cours d'eau, pour enlever des embacles ou des dépôts qui se sont accumulés ? Quelles sont mes obligations en terme d'entretien d'un cours d'eau ?
La DDT du Lot, en concertation avec la profession agricole, a réalisé un GUIDE D'ENTRETIEN DES COURS D'EAU, à destination des riverains. Vous y trouverez une foule d'informations intéressantes et utiles.
Consultez ce guide ci-après.

Congrès FNPL

 

La 74ème Assemblée Générale de la FNPL s’est terminée le 15 mars à Vannes (Morbihan), en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert. L’occasion pour les éleveurs d’interpeler le ministre sur leurs inquiétudes, notamment au sujet des accords de libre-échange, mais aussi sur leur espoir de retrouver de la valeur.

CARTE COURS D'EAU - SEOUNE ET BARGUELONNE

 

12 mars 2018
Après la cartographie réalisée l'an dernier sur le Lendou l'an dernier, le travail continue sur le Quercy Blanc.
Les bassins de la Séoune, Petite Barguelonne et Grande Barguelonne sont le chantier prévu par la DDT du Lot pour ce printemps 2018. Et le travail commence dès aujourd'hui.

A partir de cartographies de travail, donc provisoires, les agriculteurs sont invités à faire remonter leurs observations -avant le 20 mars 2018- pour demander le retrait éventuel de certains tronçons correspondant en fait à de simples fossés, ou bien l'ajout d'autres secteurs.

LENDOU - CARTE COURS D'EAU A VALIDER

 

12 mars 2018
Le travail de terrain, pour la réalisation de la Cartographie des cours d'eau du bassin du Lendou, est terminé depuis l'été 2017.

Un projet de cartographie a été établi par la DDT du Lot, il sera présenté et soumis à la consultation d'un Comité départemental spécifique le 21 mars 2018.
Afin de faire remonter toutes nos remarques suite à ce travail de terrain réalisé au printemps dernier, 2 réunions sont programmées : jeudi 15 mars - 20h30 à la Mairie de Lascabanes ET vendredi 16 mars - 11h00 à la Mairie de Saint-Daunès. L'objectif est de rassembler ces remarques à faire remonter par la profession.

Il est ensuite prévu une possible révision annuelle, au cas par cas, si les demandes sont justifiées.
 

tableau de bord FNB

 

Le tableau de bord de la Fédération Bovine disponible ci-après est un outil qui vise à :
- Apporter une information synthétique sur l’activité de la FNB
- Apporter une information simple à nos adhérents
- Apporter des informations économiques claires

- Mettre en valeur l’activité de notre réseau ou de nos partenaires

MOBILISATION DES ELUS DE LA DORDOGNE

 

La mobilisation des élus du territoire de la Vallée de la Dordogne, à l'initiative de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs du Lot, a porté ses fruits pour défendre le classement des zones défavorisées sur les 14 communes remis en cause.
Suite logique de la rencontre tenue le 12 février à Saint-Sozy, une délégation des Maires des communes de ce  territoire, pilotée par le Président de la Communauté de Communes Gilles LIEBUS, a rencontré le Préfet du Lot, Jérôme FILIPPINI.
Ils ont remis un courrier au représentant de l'Etat dans le Lot, demandant le reclassement de la totalité de leur secteur au titre des zones défavorisées.

 

OBJECTIF DORDOGNE POUR LA DERNIERE LIGNE DROITE

 

La profession n'a pas eu un instant de répit après le succès engrangé sur le zonage du Quercy Blanc. La mobilisation des profestionnels et des équipes syndicales s'est reportée avec tout autant d'énergie et de détermination sur la situation du secteur "Vallée de la Dordogne".

La pérennité d'une centaine d'exploitations est en jeu sur ces 14 communes du nord du département. La révision des zones défavorisées ne se résume pas à une carte ou à des chiffres : c'est l'avenir de dizaines d'agricultrices et d'agriculteurs qui est dans la balance.
Et l'ensemble des élus du territoire ont bien compris que le sort de l'agriculture est intimement lié au sort de toute la vie de ce territoire.

ZONES DEF - UNE VICTOIRE TERNIE PAR UN RECUL INATTENDU

 

Troisième aller-retour à Paris en 15 jours pour Alain LAFRAGETTE, avec la délégation Occitanie, pour un nouveau rendez-vous au Ministère de l'Agriculture le 7 février !
Après une réunion extrêmement tendue le vendredi précédent, où le Ministre de l'Agriculture, chahuté, avait concédé ce rendez-vous rapide pour présenter -enfin- des résultats sur l'avancée du zonage.

Ce mercredi 7 février, les représentants d'Occitanie s'attendaient à engranger une avancée importante pour le zonage dans leurs départements. Globalement, cela a été confirmé avec près de 300 communes entrantes nouvelles.
Mais ce fut aussi la douche froide : notre Région se retrouve -en même temps- impactée par des déclassements, car le Ministère a choisi d'abaisser le filtre économique (Production Brute Standard) ! Les 14 communes de la Vallée de la Dordogne se retrouvent exclues...

ZONES DEF - MOBILISATION LOT 6 FEVRIER !!

 

Appel a mobilisation ZONES DEFAVORISEES ! A l'attention de tous les adhérents du département ! Blocage des ronds poinds d'accès autoroute A20 sur le département du Lot.
Début de l'action mardi 6 février 19h, sur 3 points du département : Cahors Sud - Montfaucon - Souillac.

UNE RENCONTRE AVEC LE MINISTRE TRES TENDUE VENDREDI 2 FEVRIER !

 

Après plusieurs jours de mobilisations et de blocages à Montauban (avec le soutien appuyé de JA et FDSEA du Lot), à Toulouse... une délégation a été reçue par le Ministre de l'Agriculture pour lui faire entendre notre colère devant l'injustice du projet de carte des zones défavorisées aujourd'hui sur la table !
A l'issue d'une réunion qui s'est déroulée sous une tension vive, les représentants syndicaux d'Occitanie ont obtenu que leurs propositions soients prises en compte... mais le résultat ne sera présenté que le mercredi 7 février en fin de journée.

ZONES DEF QUERCY BLANC - INFO RESEAU 29 -janv-2018

 

La réunion sur la révision des zones défavorisées au Ministère de l'Agriculture du vendredi 26 janvier s'est terminée en queue de poisson, sans aucune décision.
Une déception pour beaucoup.
L'échéance est maintenant arrêtée à mi-février. Voici l'info aux réseaux FDSEA - JA indiquant quelle est notre stratégie de mobilisation.

ZONES DEF - NOTRE PATIENCE A DES LIMITES

 

Retrouvez notre Communiqué de Presse FDSEA - JA du Lot, suite à la réunion de ce vendredi 26 janvier au Ministère de l'Agriculture, sur la révision des zones défavorisées.

ZONES DEF - COLERE NOIRE A MONTAUBAN

 

La mobilisation régionale à l'appel de Jeunes Agriculteurs et de la FRSEA Occitanie a drainé 1200 manifestants dans les rues de Montauban ce 24 janvier. Le mot d'ordre était simple : défendre la reconnaissance de nos zones défavorisées !
Les syndicats ont laissé éclater leur colère devant la Préfecture du Tarn-et-Garonne pendant qu'une délégation était reçue par le Directeur de la DRAAF Occitanie et le Préfet.

Les pouvoirs publics ont dit vouloir résoudre l'exclusion de nombreuses communes du projet de carte. La vigilance est de mise avant une réunion ce vendredi 26 janvier à Paris qui pourrait concrétiser des avancées...

ZONES DEF - LE LOT RECU A PARIS

 

Convenu lors de la visite du Premier Ministre dans le Lot mi-décembre 2017, un rendez-vous a été organisé avec les services du Ministère de l'Agriculture ce 22 janvier, avec pour objet le dossier de révision des zones défavorisées.
Une délégation lotoise JA - FDSEA - Chambre d'Agriculture a présenté un dossier de demande de reclassement du Quercy Blanc, et abordé les questions budgétaires avec la Directrice de la DGPE qui pilote ce chantier.

Salaires : nouveaux taux au 1er janvier 2018

 

Dans le cadre des négociations entre les partenaires sociaux ( représentants employeurs et syndicats salariés), un avenant sur les salaires dans les exploitations agricoles a été signé le 3 juillet 2017 et publié au journal officiel de la République française le 13 décembre 2017. Les nouveaux taux horaires sont donc d'application obligatoire à partir du 1er janvier 2018 pour tous les employeurs et salariés se trouvant dans le champ d'application de la convention collective départementale.

ZONES DEF - NOUVEAU RECUL INTOLERABLE SUR LE QUERCY BLANC

 

Le 20 décembre 2017, le Ministère de l'Agriculture a tenu une nouvelle réunion sur la révision des zones défavorisées. Une nouvelle carte a été diffusée qui bouleverse la donne pour notre département du Lot !!
Inattendu et intolérable, c'est cette fois la quasi-totalité des communes du Quercy Blanc qui sont rayées du projet de zonage ! Impensable car ces communes étaient intégrées au projet de classement depuis le mois de septembre 2016. Une carte des critères biophysiques qui avait été présentée comme intangible...
Consolation pour le nord du département, les arguments poussés par la profession ont enfin été entendus, les 14 communes de la Vallée de la Dordogne intègrent, elles, le projet de classement.
Le chantier n'est pas terminé... PRIORITE absolue à la récupération de toutes les communes du Quercy Blanc !!

CLOTURE DES ETATS GENERAUX DE L'ALIMENTATION - DECRYPTAGE

 

Hier, le 21 décembre 2017, s’est tenue la clôture des Etats généraux de l’alimentation. Avec vous, la FNSEA y travaille depuis son lancement en juillet dernier.
Avec deux objectifs partagés régulièrement dans nos différentes instances et au Conseil fédéral :

  • Remettre la construction du prix en marche avant pour recréer les conditions d’un juste prix payé aux agriculteurs
  • Renforcer la confiance sur nos modes de production et faire reconnaitre le travail accompli par les agriculteurs

Les conclusions des 14 ateliers se traduisent par de nombreuses propositions retenues par les pouvoirs publics.

ZONES DEF - LE CHOC A LA REPRISE DES TRAVAUX

 

Ce 29 novembre, le Ministère de l'Agriculture a repris les travaux de cartographie des futures zones défavorisées, après sept mois de pause. Les positions présentées aux organisations professionnelles agricoles sont préoccupantes.
Pour notre département, le critère qui avait permis de classer les communes restantes du sud du Lot est remis en cause. Un retour en arrière choquant et inacceptable. Quant aux communes de la Vallée de la Dordogne, l'erreur statistique que nous avions révélée en début d'année n'a toujours pas été corrigée, les 14 communes sont toujours sortantes.
Enfin, l'équation entre budget et zonage est très défavorable. Le Ministère a présenté des scenarii conduisant à des baisses d'ICHN de 27 à 45 % !
La colère est grande, la riposte syndicale s'organise.

 

ALERTE CLASSEMENT ZONES DEFAVORISEES !

 

Une nouvelle réunion du groupe national sur la révision des zones défavorisées est programmée ce mercredi 29 novembre à Paris.
Au Ministère rien n'a bougé depuis les élections du printemps dernier. Par contre, nous n'avons pas suspendu notre travail pour défendre le zonage de la totalité du Lot.
Or, non seulement nos arguments n'ont visiblement toujours pas été entendus, mais, PIRE, selon les informations recueillies "en off", le Ministre pourrait revenir sur les cartes de projet de zonage parues début 2017. En cause, un budget ICHN très dégradé ...
Pour notre département, l'alerte est au maximum pour les 5 communes du sud comme pour les 14 communes du nord du Lot ! !

 

PORC - ACTION DE CONTROLE DE L'ETIQUETAGE DE L'ORIGINE

 

La FRSEA Occitanie a organisé une réunion régionale porcine à Planioles, avec la participation du vice-président de la Fédération Nationale Porcine, éleveur porcin dans le Morbihan François VALY.
A l'issue de cette rencontre, une délégation d'éleveurs s'est rendue dans une grande surface à Capdenac pour un contrôle de l'étiquetage de l'origine de la viande de porc.
Dans le rayon libre service charcuterie, plusieurs constats alarmants ont pu être dressés.

 

RENCONTRE FNP - L'ACTU PORC DECORTIQUEE

 

La FRSEA Occitanie a organisé une réunion régionale porcine dans le Lot, avec la participation de la Fédération Nationale Porcine. En deux temps, les éleveurs porcins ont fait le point sur la difficile conjoncture et les dossiers syndicaux avant d'échanger avec un panel d'opérateurs de la région sur l'innovation, la qualité et la communication.

GEL - INFOS VITICULTURE

 

La FDSEA, avec le Syndicat AOC Cahors et le Syndicat IGP Côtes du Lot, ont organisé une réunion d'information ce mercredi 15 novembre à Puy l'Evêque afin d'informer sur les démarches engagées, les dispositifs mis en place et les revendications qui demeureut, pour faire face aux conséquences du Gel.
Retrouvez ci-après le diaporama présenté lors de la réunion et un bref rappel des points clés.

 

Fermages 2017 - 2018 : NETTE BAISSE DU BAREME !

 

Le barème des fermages subit cet automne une baisse inédite de 3,02 % , preuve de la dégradation généralisée des revenus agricoles. La commission des Baux Ruraux du Lot s’est réunie fin septembre pour officialiser cette évolution négative du barème. Elle traduit les graves difficultés que traversent l’ensemble des productions agricoles.

ETATS GENERAUX - COMMUNIQUE DU CONSEIL DE L'AGRICULTURE LOTOISE

 

Les Etats Généraux de l'Alimentation ont livré leurs premières conclusions, avec le discours du Président de la République hier à Rungis.

Les membres du Conseil de l'Agriculture Lotoise - association de neuf organisations professionnelles agricoles du département - affichent leur position vis-à-vis de ce chantier, avec exigence quant aux ambitions sur la création de valeur, la répartition de cette valeur dans les filières et quant à l'avenir de l'agriculture dans notre département.
Cette position du C.A.L. a fait l'objet d'un Communiqué de Presse diffusé à la veille du discours du Président de la République.

ETATS GENERAUX - DECRYPTAGE DES ANNONCES DE E. MACRON

 

Le Président de la République s'est exprimé hier, à l'issue du premier chantier des Etats Généraux de l'Alimentation : "Création et Répartition de la Valeur".
Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces importantes, reprenant les conclusions des ateliers qui ont travaillé ces dernières semaines.
Contractualisation à partir des coûts de production agricoles, encadrement des promotions, plans d'investissements dans les filières, refus des impasses techniques dans l'évolution des pratiques,...
Une loi est annoncée pour le premier semestre 2018.

Retrouvez le discours du Pdt de la République, ainsi que le décryptage de la FNSEA, via une note et en vidéo...
Mise à jour du 16 octobre : les points clés du discours analysés...

 

Prix du lait : un nouvel affront des entreprises !

 

Les annonces de prix du lait faites pour le mois d’octobre par les entreprises privées Lactalis (Lactel, Président , …)et Savencia (le Rustique, St-môret, …) sont une nouvelle provocation pour les producteurs.
Alors que les producteurs de lait viennent de subir deux années de crises et que leurs trésoreries sont au plus mal, ces deux entreprises osent baisser, de façon unilatérale, le prix du lait payé aux producteurs en annonçant un prix de 320-325€ /1000L, alors que l’application des indicateurs contractuels de détermination du prix du lait conduisent normalement à un prix autour de 340€-350€ /1000L (prix de base payé en 38 gr de Matière Grasse et 32 gr de Matière Protéique).

mieux rémunérer les éleveurs

 

Comment mieux partager les marges entre la grande distribution et les éleveurs ?
Frédéric Blanchonnet est un éleveur au savoir reconnu. En Auvergne, il fait partie de ceux qui ont négocié un accord avec la grande distribution. Quelques enseignes s'engagent désormais à payer un prix qui couvre au moins les coûts de production pour des animaux sélectionnés et uniquement des races à viande. Pour expliquer cette démarche, les éleveurs vont régulièrement à la rencontre des consommateurs.

 

Gel 2017 : Report TFNB

 

Suite aux demandes de la FDSEA, des syndicats spécialisés et dans l'attente de la mise en oeuvre de dégrèvements d'office , la DDFIP du Lot accorde exceptionnellement un report d'échéance de la TFNB au 31 décembre 2017 pour les viticulteurs et les producteurs de noix et châtaignes.

Eleveur et engagé

 

Découvrez, chaque jour, un témoignage d'éleveurs qui parlent de son métier, de sa passion et son engagement dans la démarche Eleveur et engagé, initiée par la Fédération nationale bovine.
Justement c'est quoi cette démarche ? Elle se résume en quelques points :

Glyphosate : christiane Lambert demande un délai

 

Christiane Lambert était invitée de Jean-Jacques BOURDIN sur RMC (26.09.2017) pour parler de l' herbicide Glyphosate car la France doit voter pour ou contre la prolongation de son utilisation. La présidente de la FNSEA demande un délai pour trouver les alternatives. Elle explique

Pour réécouter l'émission :

 

Dégâts de gibiers : le ras le bol des agriculteurs !

 

Le président de la FDSEA, Alain Lafragette, et quelques représentants syndicaux ont poussé un coup de gueule au milieu d’un champ de maïs ce mardi 19 septembre pour dénoncer l’augmentation des dégâts de gros gibiers. Depuis plusieurs mois, la profession agricole alerte l’administration et la Fédération des chasseurs sur une évolution inquiétante des dégâts aux cultures. Les sangliers sont dans le viseur des responsables syndicaux.

GLYPHOSATE ET CEREALES : DES ANALYSES PLUTOT RASSURANTES

 

Traces de glyphosate au petit déjeuner : Générations Futures met en avant les bonnes pratiques des agriculteurs !
Jeudi 14 septembre, l’ONG Générations Futures a fait le buzz avec la publication de résultats d’analyses de résidus de glyphosate dans des aliments de la vie courante. Résultat : 100% des produits examinés respectent la règlementation !

PREMIERE OPERATION D'ACHAT GROUPE GNR - FIOUL

 

FDSEA et JA ont décidé de lancer des opérations d'achats groupés de GNR et Fioul domestique  réservées aux adhérents, porteurs de la Carte Moisson.

DERNIERE MINUTE :

Vendredi 06/10 à 12h : la deuxième opération est lancée !
Votre réponse par retour du SMS que vous avez reçu, au plus tard lundi à 12h00

Détails de l'opération ci-après.

COMMISSION APICULTURE FNSEA - LE BULLETIN

 

La Commission Apiculture de la FNSEA défend activement les intérêts des apiculteurs français. Elle a conduit depuis 2014, en lien avec la CGB*, des opérations d'approvisionnement en sucre à des conditions exceptionnelles, relayées par la FDSEA du Lot.
Cette commission édite un Bulletin Apicole. Retrouver la dernière édition ci-après :
- appel au don pour financer l'Itsap - Institut de l'abeille en difficulté ;
- résultats du plan de contrôle européen et français sur les miels ;
- résultats de l'observatoire 2016 de production de miel et de gelée royale...

VERSEMENT PAC 2017 - UN NOUVEL ATR

 

Depuis les annonces du Ministre de l’Agriculture en juin, nous savions que pour 2017 encore, le calendrier « normal » de versement des aides de la PAC ne serait malheureusement, pour la troisième année, pas respecté.
Pour pallier à cette situation, le dispositif des ATR (Avance de Trésorerie Remboursable) est de nouveau mis en place.
Afin d'en bénéficier, une intervention sur TelePac est nécessaire. Toutefois, la Chambre d'Agriculture du Lot propose à ceux qui ont déposé leur demande d'aide via ses services, de le faire à leur place.

LES PHYTOS INTERDITS SUR LES SIE DES 2018

 

Le règlement délégué simplifiant les règles de verdissement de la PAC a été adopté en juin dernier par le Parlement européen.
Ce règlement, applicable au 1er janvier 2018, interdit l’utilisation des produits phytosanitaires sur les surfaces d’intérêt écologique (SIE).
La Fédération des producteurs d'Olégineux et Protéagineux (FOP) a largement dénoncé les conséquences désastreuses de cette décision pour les producteurs.
C'est en effet une remise en cause très dommageable de pratiques favorables pour des cultures favorisant la diversité des assolements et pour permettre une source d’approvisionnement en protéines locales pour l’élevage européen.

GLYPHOSATE - ALERTE POUR LES FILIERES VEGETALES

 

Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire, a déclaré hier en marge d'un déplacement en Bretagne qu'au nom de la France, il "votera contre le renouvellement de l'autorisation du glyphosate" début octobre.
Les organisations syndicales françaises sont mobilisées sur le dossier. Les filières grandes cultures, inquiètes des conséquences d'une telle interdiction, ont adressé un courrier au Président de la République, au Premier ministre, au ministre de l'Agriculture et au ministre de la Transition écologique.

DEBAT A FRANCE INTER SUR L'ELEVAGE INDUSTRIEL

 

Etienne GANGNERON, vice-président de la FNSEA, était l'invité de France Inter le 24 août dernier, à la mi-journée.
Le sujet du débat,
"Elevage industriel : un scandale sanitaire et alimentaire", donnait clairement le ton. Avec un parti pris assez marqué de la part du journaliste.
Pour autant, le Président de la Commission Bio de la FNSEA, éleveur dans le Cher engagé en Agriculture Biologique depuis plus de 20 ans, a débattu avec ses arguments. A noter que ce dernier est également en charge des dossiers portant sur le bien-être animal au sein du syndicat.

LE BULLETIN BIO DE LA FNSEA

 

L'implication de notre réseau FDSEA - JA sur les dossiers bio, et notre accompagnement pour l'essor de ce secteur sont souvent méconnus. Pourtant, une forte proportion de nos adhérents sont aujourd'hui engagés en agriculture biologique.
La Commission Agriculture Biologique de la FNSEA édite un "Bulletin Bio" depuis le début de cette année. Vous y retrouverez toute l'actualité européenne, l'actualité nationale ainsi que les actions du réseau Bio de la FNSEA.
Voilà une illustration très concrète de la diversité de notre syndicalisme, qui a vocation à représenter toutes les agricultures, sans les opposer !

OEUFS ET FIPRONIL - ATTENTION AUX RACCOURCIS

 

En ce milieu d'été, les media brodent aisément sur le scandale des oeufs contaminés au Fipronil, un insecticide interdit en élevage. Malheureusement, les messages sont brouillés.
Il est nécessaire de rappeler que ce "scandale alimentaire" est avant tout une fraude. Une enquête judiciaire est en cours. Les victimes directes sont des élevages et des entreprises agro-alimentaires. Indirectement, toute la filière française en subit les conséquences.
Dur à avaler pour les producteurs d'oeufs français, alors qu'aucun cas de contamination ne concerne les élevages de notre pays. Alors, consommez des oeufs pondus en France.
Ci-après, retrouvez l'essentiel des infos sur ce dossier.

Sortir du dogme du prix bas !

 

Suite à la publication d'une tribune par Michel-Edouard Leclerc intitulée « Le monde agricole a intérêt à quitter un modèle trop productiviste » sur le monde.fr, le 21 juillet dernier, Christiane Lambert a souhaité lui apporter une réponse afin de rappeler que pour refonder la filière de l’agroalimentaire, il est impératif de sortir du dogme du prix bas imposé par la grande distribution, le groupe Leclerc en tête.

ETATS GENERAUX - DES ARGUMENTS FORTS

 

Les Etats Généraux de l'Agriculture ont été lancés par le Président de la République au mois de Juillet. Les ateliers vont démarrer à la fin de ce mois d'août. Bien entendu, pour la profession agricole, c'est un rendez-vous à ne pas manquer. Il suscite des attentes mais réclame tout autant de vigilance.
Aussi, il est essentiel d'afficher des positions fermes et claires. La FNSEA et les Associations Spécialisées ont produit des diagnostics et des propositions qui serviront de base aux débats dans les ateliers. Aussi des arguments à défendre pour aboutir sur des avancées concrètes, en particulier dans le domaine des prix payés aux producteurs.

REMBOURSEMENT TIC SUR FACTURES 2016

 

La campagne 2017 de remboursement de la Taxe Intérieure de Consommation (ex-TIPP) a débuté depuis le mois de mai. Elle porte sur les factures de vos livraisons de l'année 2016.
Retrouvez ci-après les modalités et explications pour faire votre demande de remboursement auprès du service des impôts.

Le remboursement partiel de la Taxe Intérieure de Consommation dont bénéficient les agriculteurs (sur GNR, Fioul,...) représente un acquis syndical important obtenu par notre réseau FNSEA. Pour 2016, il représente près de 90€ / 1000 Litres. Ainsi, les agriculteurs français disposent d'un des carburants les moins chers en Europe.

"Stéphane Le Foll a fait un chèque sans provision"

 

Christiane Lambert a répondu aux questions de Jean-Paul Hébrard pour TvAgri. 

Parmi les thèmes évoqués :
 - Le financement des aides PAC
 - Les Etats généraux de l'alimentation
 - La problématique du loup



 

Etat Généraux de l'Alimentation : mobilisez-vous !

 

Pour associer les citoyens et l’ensemble des parties prenantes au débat des EGA, une plate-forme participative est ouverte du 20 juillet au 20 octobre sur egalimentation.gouv.fr. Au 26 juillet, plus de 1200 participants ont déjà contribué. Il est important que notre réseau se mobilise également durant cet été pour faire entendre sa voix ! Ici un mode d'emploi de la consultation.

Achats groupés "produits pétroliers"

 

Jeunes Agriculteurs et FDSEA lancent un projet d'achats groupés pour le GNR et le Fioul domestique.
Un nouveau service qui serait réservé aux adhérents pour des économies de charges significatives !

Prix du Lait : on se moque de nous !

 

Sodiaal a annoncé le 12 juillet dernier son prix moyen de juillet à 330 €/1000 l. Et Lactalis affiche, quant à lui, 340 € en juillet, mais ce prix est en trompe l’œil car il s’agît d’un prix à 41 g de MG et 33 g de MP soit un équivalent de l’ordre de 326 € à 38 g de MG et  32 g de MP. Le bureau de la Section Laitière du Lot présidée par Stéphane PONS a souhaité réagir  à ces annonces innaceptables.

Fête du cochon à Mayrac

 

Devenue maintenant une tradition, la "Fête du Cochon" se déroulera cette année au coeur du petit village de Mayrac, le vendredi 28 juillet à partir de 18h00.
Un moment de convivialité et de partage, l'occasion pour les lotois et les estivants de rencontrer les éleveurs et les acteurs de lafilière porcine départementale.

Rencontre avec Nicolas Hulot

 

A l'issue d'une rencontre avec Nicolas Hulot, Ministre de la transition écologique, Christiane Lambert a dressé un bilan des discussions pragmatiques et constructives sur les chances et les avancées de l'agriculture en matière environnementales.

 

Du compte pénibilité au compte prévention

 

Le Premier ministre a informé les partenaires sociaux des évolutions du compté pénibilité. Si la FNSEA constate que sur de nombreux points elle a été enfin entendue, elle restera vigilante sur la mise en œuvre et sur les conséquences financières de ces évolutions.

APPEL A LA VIGILANCE - ALERTE : intrusion dans les élevages

 

Depuis quelques temps des individus d’associations pour la protection des animaux pénètrent dans la plus grande illégalité dans des exploitations agricoles. Ils y prennent des photos et des vidéos d’animaux pour dénoncer les pratiques d’élevage.

 

 

 

Prix du lait : ouverture de la Distribution

 

Suite à la réunion qui s’est tenue le 16 juin dernier entre les enseignes de la distribution et la FNPL, la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD), LIDL et système U ont communiqué en appellant à la transparence via l’application de la loi Sapin 2 pour les MDD. (communiqués-dessous). A cette condition, les hausses demandées par les entreprises seront examinées dans la mesure où les entreprises laitières s’engagent à reverser l’intégralité de la hausse aux producteurs.

Revalorisation du prix du lait : un premier pas est franchi !

 

Suite au mot d’ordre national les éleveurs ont réalisé des actions syndicales auprès des coopératives laitières. Parallèlement la FNPL a entrepris des démarches auprès de la distribution et du Ministre de l’Agriculture.
Ci-contre, Thierry Roquefeuil à la sortie de son entretien avec le Ministre.

 

dégâts de gibiers : mobilisons-nous !

 

Plusieurs secteurs du département connaissent à nouveau une augmentation des dégâts de sangliers.
Depuis plusieurs mois, la FDSEA et sa commission dégâts de gibiers alertent les pouvoirs publics et la Fédération de chasse sur une dégradation de la gestion du gros gibiers.

L'agriculture à rebours

 

En marge du congrès national annuel de la FNSEA, et à l'occasion du grand oral des candidats à l'élection présidentielle organisé le 30 mars à Brest, le Conseil National de l'Agriculture a édité une vidéo à l'attention du grand public mais surtout des candidats aux grands rendez-vous électoraux de l'année.
Un document fort, criant de vérité, à diffuser largement.

Législatives : Engagements demandés aux candidats

 

_
Les candidats aux élections législatives ont été invités par les syndicats FDSEA - JA pour entendre les orientations et les attentes de la profession agricole. Deux échanges ont donc eu lieu, le 30 mai sur l'exploitation de M et Mme PAGES à Peyrilles pour les candidats de la 1ère circonscription et le 31 mai sur l'exploitation de M CHARTROUX à Saint Lagineste pour ceux de la 2ème circonscription.

La FNB demande à Leclerc de respecter ses engagements

 

Comme la plupart des distributeurs, Leclerc s’est volontairement engagé aux côtés de la FNB dans la démarche « Cœur de gamme » qui met en avant les races à viande et rémunère davantage les éleveurs. La démarche n’ayant pas été respectée, les éleveurs de la FNB ont manifesté le 17 mai devant plusieurs magasins pour mettre la pression sur le distributeur et informer les clients.

MICRO-BA : COMMENT REMPLIR SA DECLARATION ?

 

Le régime fiscal du Micro Bénéfice Agricole a remplacé l'ancien Bénéfice Agricole Forfaitaire, depuis le 1er janvier 2016. ATTENTION NOUVELLE OBLIGATION : il ne suffit plus de cocher une case, il faut désormais déclarer ses recettes de l'année. Cette déclaration doit être réalisée avant le 15 mai.
Qui est concerné ? Tous les exploitants agricoles anciennement au forfait ET ceux qui sortent du régime au réel. Le seuil est désormais établi à 82 200 € HT de recettes. Cette évolution est totalement indépendante du régime de TVA. Donc, si vous n'êtes pas sous le règime du bénéfice réel, vous avez l'obligation de déposer une déclaration avant le lundi 15 mai !
Comment remplir cette déclaration ? agri46.fr vous renseigne, avec une aide détaillée ci-après.

GEL - DES CONSTATS TRES ALARMANTS - PREMIERES DEMARCHES

 

Les gelées successives de la fin du mois d'avril ont causé de graves dégâts sur tout le département, avec des conséquences diverses selon les cultures touchées. Vigne, noyers, pruniers, châtaigniers, melons, grandes cultures... ont été impactés à des degrés divers.
Même si les constats ne sont pas définitifs, on peut malheureusement déjà parler d'un aléa majeur historque. Sur les vignobles et les vergers de noyers notamment, la situation est catastrophique avec de larges secteurs entiers touchés à hauteur de 80% voire 100%. Le vignoble de Cahors, en particulier, est très gravement impacté.
Le réseau FDSEA - JA, avec ses partenaires, a déjà initié les premières démarches pour déclencher des mesures d'accompagnement afin de soutenir les exploitations qui seront les plus fragilisées.

Prix et Marges 2017 : rapport de l'Observatoire

 

Le rapport 2017 de l’Observatoire des prix et des marges fait état d’une baisse des prix agricoles dans plusieurs filières dont le lait, la viande bovine, le blé tendre et le blé dur. Dans la quasi-totalité des secteurs, les producteurs ne couvrent pas leurs coûts de production, sauf dans la filière porcine pour la première fois depuis 2012, ce qui ne permet pas de rattraper les difficultés financières accumulées. Il est également observé des reconstitutions de marges à l’aval des filières.
 

Rencontres Made in Viande - du 17 au 21 mai 2017

 

A l'occasion des Rencontres MADE in VIANDE, la filière élevage et viande ouvre ses portes au public dans toute la France du 17 au 21 mai 2017. Un grand évènement festif et inédit où les femmes et les hommes de cette filière recoivent sur leurs lieux de travail afin de faire partager leurs métiers, leurs quotidiens et leurs valeurs.

PAIEMENT DES AIDES PAC - NOUVEAU CALENDRIER

 

Christiane LAMBERT, pour la FNSEA, a récemment interpellé le Ministre de l'Agriculture sur le calendrier de paiement des aides PAC. Elle a dénoncé la situation de retard inacceptable depuis la mise en place de la "nouvelle" PAC et la campagne 2015. Cette dernière n'étant toujours pas clôturée à ce jour car plusieurs mesures ne sont pas soldées (MAEC, Bio,...).

La réponse du Ministre présente des éléments de calendrier - modifiés une énième fois ! - parmi lesquels figurent des dates pour le paiement des dossiers PAC 2016 dans les prochaines semaines.

Présidentielle : ouvrons le champ des possibles

 

Sept candidats défendent leur vision de l’agriculture. A la suite du congrès de la FNSEA à Brest, le 30 mars, sept candidats à l’élection présidentielle ont présenté, devant les présidents du Conseil de l’agriculture française, leurs propositions pour redonner du souffle à une agriculture française éreintée par les crises.

Congrès FNSEA: rapport d'activité 2016

 

Le rapport d'activité 2016 de la FNSEA a été présenté au Congrès à Brest le 29 mars. C'est sous la forme d'une vidéo que le bilan syndical 2016 a été proposé aux délégués des départements de toute la France. Vous trouverez ci-aprés le lien permettant de visionner cette  vidéo.

 

Congres FNSEA: débat sur le statut de l'exploitant

 

Le congrès de la FNSEA 2017 a ouvert ses travaux ce mardi 28 à Brest. Lors du huit clos de ce premier jour de congrès, le statut de l'exploitant professionnel a été à nouveau mis en débat. Ce sujet avait déjà fait l'objet de discussions lors du congrès de Biarritz.

SOLDE INDEMNISATION - DOSSIERS A RETOURNER AVANT LE 14 AVRIL

 

Très attendue par les éleveurs et producteurs de palmipèdes gras, la procédure pour obtenir le solde de l'indemnisation du vide sanitaire de l'an dernier est enfin prête. Le dispositif a été entériné dans un règlement européen.
Tous ceux qui ont subi une perte, impactés par l'incapacité de production au printemps dernier, doivent remplir un dossier de demande, qu'ils aient déjà perçu une avance (c'est le cas le plus fréquent) ou pas.
Les dossiers sont à retourner auprès de la DDT avant le 14 avril.
N'hésitez pas à contacter la FDSEA ou les JA si vous rencontrez une difficulté dans cette démarche.

Prix du lait : indicateurs pour le second trimestre

 

L’indicateur trimestriel de mix-produit (F1) du second trimestre s’établit à : +12,3 %
Cet indicateur résulte des évolutions suivantes :
- 31,8 % de hausse des prix des produits industriels du T1 2017 par rapport à ceux du T1 2016
- 29,8 % de hausse des prix des fromages export sur la même période

Le pigeon ramier classé nuisible

 

Pour faire suite à la demande répétée de nombreux agriculteurs, relayée par la FDSEA, le pigeon ramier est classé nuisible par un arrêté préfectoral du 10 mars 2017. Ce classement nuisible s'applique pour la pèriode du 15 mars au 10 juin 2017 dans certaines communes du département du Lot.

Un seul livre généalogique par race

 

Vous trouverez ci-contre un billet d’humeur de la Fédération Nationale Bovine intitulé : « Un seul livre généalogique par race, une vision collective indispensable» --> un-seul-livre-genealogique-par-race-une-vision-collective-indispensable.pdf

Le nouveau Conseil d'Administration de la FDSEA

 

A l'issue d'une longue phase de renouvellement syndical, les adhérents de la FDSEA ont élu leurs présidents locaux, délégués cantonaux et responsables de Sections et Commissions. Le 7 mars, après le vote de la liste départementale, le nouveau conseil d'administration a maintenu sa confiance à Alain LAFRAGETTE.

ZONES DEF - NOUVELLE CARTE DU 7 MARS

 

Pas plus tard que ce vendredi 3 mars, FDSEA-JA étaient devant la Préfecture, en délégation, pour exiger que le Ministère de l'Agriculture ne délaisse pas le dossier.
Nous disions "Le ministre revient sur ses promesses et menace d’abandonner les 19 communes restantes du Lot, toujours exclues à ce stade." Car c'était bien l'attitude qui émanait de nos contacts avec Paris.

Notre mobilisation a payé, et surtout notre travail mené avec obstination depuis le mois de septembre 2016 et la parution de la toute première carte.

Aujourd'hui, 5 nouvelles communes (au sud du Lot) sont reclassées !
Pour autant, notre détermination reste intacte et nous continuons à argumenter et à faire entendre notre voix par tous les canaux à notre disposition pour obtenir aussi le reclassement des 14 communes de la vallée de la Dordogne dans les prochaines semaines. 

Tous les détails ci-après.

Prix du lait : indicateurs de mars

 

Le CNIEL a communiqué les indices de tendance relatifs à l’évolution du prix du lait pour le mois de mars.
Les indicateurs communiqués par le CNIEL ne reflètent qu’une partie des marchés et ne prennent pas en compte l’évolution sur le marché intérieur.
- L’indicateur trimestriel F1 du premier trimestre s’établit à : +8,2 %
- La valorisation Beurre Poudre sur le dernier trimestre 2016 s’établit à 279,30 €/1000 l.

 

Prolongation de l'aide jeunes bovins

 

La période d'éligibilité court du 1er janvier 2017 au 30 avril 2017 ( et non jusqu'au 28 février comme prévu initialement).
Pour les animaux abattus en France métropolitaine : la date d'abattage de l'animal éligible fera foi.
Pour les animaux exportés, la date de vente de l'animal par l'éleveur éligible fera foi. Toutefois, les animaux exportés après le 15 juin ne seront pas éligibles.

INFLUENZA AVIAIRE - INDEMNISATION "AUTRES" VOLAILLES

 

En marge de l'indemnisation des pertes liées au vide sanitaire (fin 2015 - début 2016) pour les palmipèdes, le dispositif attendu pour les pertes des producteurs d'autres volailles est lancé. Les demandes doivent être adressées à la DDT avant le 17 mars prochain.
Le soutien vise à apporter une indemnisation aux élevages qui ont été impactés par les mesures de police sanitaire mises en place dans le sud-ouest : interdiction de commercialisation de volailles vivantes en dehors de la zone de restriction et allongement des durées de vide sanitaire au sein des zones réglementées.

Assemblée Générale statutaire 2017 - FDSEA

 

Après les élections communales en décembre, l'échelon cantonal en janvier et le renouvellement des  équipes des Sections et Commissions en cours, nos élections du mandat entrent dans leur dernière phase.

Pour valider l’ensemble de ces résultats et élire les 4 délégués de la Liste Départementale qui vont compléter le nouveau CONSEIL D’ADMINISTRATION de la FDSEA, vous êtes invités à participer à l’Assemblée Générale Statutaire qui aura lieu le mardi 7 mars 2017 de 10h à 13h à Soulomès, salle "La grange du causse".

URGENT - ZONES DEF - SOLLICITEZ VOS ELUS !

 

La réunion nationale sur la révision des zones défavorisées prévue le 23 février est reportée. Aussi, nous suspendons l'action annoncée sur Cahors. MAIS nous appelons à mobiliser TOUS LES ELUS de nos territoires !
Rencontrez les maires, conseillers communautaires, conseillers départementaux... pour leur demander de signer la motion disponible ci-après.


Grosse colère sur le dossier de révision des zones défavorisées !
Le Ministre revient sur ses promesses et menace d'abandonner les 19 communes restantes du Lot, exclues de la carte des futures zones défavorisées.

 

CETA : TRAHISON DES PARLEMENTAIRES EUROPEENS !

 

Dans un contexte international incertain, où la confiance envers les institutions européennes est à son plus bas niveau historique, les parlementaires ont adopté aujourd’hui, contre la volonté de l’opinion publique, un traité dangereux pour notre élevage et notre alimentation !

DSN ou TESA ...

 

La dématérialisation des déclarations sociales concerne tous les secteurs de l’activité économique selon le même cadre. L’ordonnance de juin 2015 ayant défini ce cadre pour l’essentiel, avait prévu un principe d’exclusivité : la transmission des déclarations sociales par la DSN empêche l’utilisation du dispositif simplifié et inversement.
Toutefois, ce texte de 2015 laissait subsister la possibilité pour certains employeurs de l’agriculture d’utiliser à la fois la DSN, pour les salariés en CDI, et un dispositif simplifié, dénommé Titre emploi-service agricole et dit nouveau TESA, pour les salariés en CDD (sur le nouveau TESA). La MSA communique en ce moment sur son site internet dans un sens encore moins restrictif.

BASSIN DU LENDOU - CARTOGRAPHIE DES COURS D'EAU

 

19 Février 2017
Après la cartographie réalisé sur les deux tiers du département en 2015-2016, le travail continue sur le Quercy Blanc. C'est le bassin du Lendou qui constitue le prochain chantier défini par la DDT du Lot.

A partir de cartographies de travail, donc provisoires, les agriculteurs sont invités à faire remonter leurs observations -avant le 3 mars 2017- pour demander le retrait éventuel de certains tronçons correspondant en fait à de simples fossés.

En effet, la cartographie doit être réalisée à partir d'une définition d'un cours d'eau arrêtée dans une loi promulguée en 2016, et reposant sur 3 critères cumulatifs :
- l'existence d'un lit naturel à l'origine,
- l'alimentation par une source,
- un débit suffisant une majeure partie de l'année.

 

INFLUENZA - POINT HEBDO AU 10 FEVRIER

 

La CFA, Association spécialisée du réseau des FDSEA dédiée à l'aviculture, dresse un point d'information de l'évolution de la grippe aviaire pour les présidents des sections départementales FDSEA. En voici les principaux éléments, portant sur les modalités d'indemnisation (2016), sur les mouvements d'animaux concernant les zones touchées aujourd'hui, et sur la situation sanitaire.
L'épizootie d'influenza aviaire sévit toujours dans notre pays mais aussi en Europe avec encore de nouveaux cas en faune sauvage et en élevage.

GRIPPE AVIAIRE - EVOLUTION BIOSECURITE ET INDEMNISATIONS

 

La situation de l'épizootie d'influenza aviaire sévit depuis novembre dernier dans notre pays, avec une évolution préoccupante et surtout des conséquences dramatiques pour les éleveurs dans les département touchés.
Ci-joint un relevé de conclusions de la réunion avec le ministre de l'Agriculture de jeudi dernier, 19 janvier 2017. A cette occasion, la profession a pris connaissance des positions du Ministère sur le volet indemnisation pour le solde de l'épisode 2016 et les conditions de prise en charge de la crise actuelle.
Par ailleurs,
les échanges ont porté sur l'évolution des règles de biosécurité, afin de tirer les enseignements de cette seconde épidémie de grippe aviaire qui met les éleveurs en très grande difficulté dans le sud-ouest.

PAC - ALERTE ORDRES DE RECOUVREMENT

 

L'ASP a adressé au total quelque 20 000 ordres de recouvrement à des exploitants, concernant des aides PAC 2015 en fin de semaine dernière. Ces courriers exigent le paiement de ces sommes « trop perçues » dans un délai d'un mois !

Notre réseau des FDSEA a réagi au quart de tour face à cette initiative brutale de l'ASP. Quel culot de réclamer sous un mois ce qu'ils ont mis 2 ans à payer ! Et encore, les dossiers MAE ou Bio 2015 en sont toujours pas calculés… INADMISSIBLE !!

Le Cabinet du Ministre de l'Agriculture a répondu aujourd'hui, précisant qu'ils n'avaient pas été informés de l'envoi des courriers par l'ASP. Le Ministère a aussitôt précisé que les agriculteurs concernés n'avaient pas obligation de payer. Les sommes trop perçues, si elles sont confirmées, seront déduites des prochains paiements (avances et soldes 2016 à venir).

Ci-après, plus de détails.

Aide à la trésorerie pour les producteurs de lait

 

Suite à la pression syndicale et à la mise en place du pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles, une aide de trésorerie aux producteurs de lait de vache a été mise place.
Une première procédure simplifiée, sans démarche particulière, a permis le versement de cette aide de 1000 €uros (avec transparence GAEC) à 156 producteurs lotois. Les producteurs non bénéficiaires de la première procédure simplifiée reçoivent actuellement un imprimé France-Agrimer « soutien à la Trésorerie » à remplir et à retourner à la DDT.

Quelques conseils pour compléter ce formulaire :

Une formation pour remplir le DUER

 

Suite aux demandes enregistrées après les sessions de formation organisées fin 2015 et début 2016, la FDSEA propose de nouvelles formations « Elaborer son Document Unique d’Evaluation des Risques ». Sur une journée, vous pourrez réaliser votre DUER avec l’aide de Systera.
Ce progiciel Systera permet d’élaborer le DUER à partir de notions pré-renseignées. La base de données– Activités, Unités de travail, Risques, Mesures de prévention, facilite la tâche de l’employeur. Elle est évolutive et intuitive avec une saisie semi-automatique.

Abattage et transformation : une vidéo pour montrer le professionnalisme de la filière viande

 

Suite aux violentes et régulières attaques des "anti-viande", l'interprofession a décidé de réagir pour montrer la rigueur et la qualité des process de la chaîne d'abattage, maillon indispensable de la production de viande. Un travail de plusieurs mois a permis la réalisation d’une vidéo intitulée « De l’animal à la viande ».

FMSE - ELEVEURS DE VOLAILLES ET CANARDS - IMPORTANT

 

Le FMSE est un fonds de mutualisation qui a pour objet l'indemnisation des agriculteurs lorsqu'ils subissent des pertes liées à des incidents sanitaires et environnementaux. Depuis 2013, l'adhésion à un fonds de mutualisation est obligatoire. LE FMSE a été créé et est administré par des agriculteurs.
Le FMSE a une section commune à tous les agriculteurs et des sections spécialisées, la section avicole a été créée en décembre dernier sous l'impulsion de la CFA - Confédération Française de l'Aviculture.

LOI SAPIN PUBLIEE - DES ACQUIS A COMPLETER

 

La Loi Sapin II a été promulguée ce samedi 10 décembre. Elle comporte un certain nombre d’acquis (voir ci-dessous) portés par la FNSEA et son réseau, notamment en matière de relations commerciales. Cependant, la Loi Sapin II n’est pas une fin en soi, elle doit être complétée d’une véritable modification du paradigme de la LME, axée uniquement sur la défense du pouvoir d’achat. La FNSEA, dans le cadre des Présidentielles, souhaite donc un ajustement du cadre réglementaire afin que les agriculteurs ne soient plus la variable d’ajustement de relations commerciales destructrices de valeur dans les filières.

ETIQUETAGE NUTRITIONNEL - VICTOIRE SYNDICALE !

 

La FNSEA, la FNEC, la FNPL et l’APCA militent depuis près de deux ans pour qu’une dérogation à l’étiquetage nutritionnel soit accordée pour les produits fermiers. Cette dérogation, prévue par le règlement européen INCO, est capitale pour des produits dont la composition est par définition extrêmement variable. Après plusieurs courriers et rencontres, les pouvoirs publics viennent enfin de répondre à l'ensemble de nos demandes !

Une victoire pour les producteurs fermiers de notre réseau.

Aide Jeunes Bovins légers de 150 €uros

 

La France a décidé de mettre en place une aide aux jeunes bovins pour inciter la sortie de jeunes bovins mâles plus légers et ainsi enclencher une dynamique de réduction de la production de viande sur le marché.
La période d'éligibilité court du 1er janvier 2017 au 28 février 2017.
Pour les animaux abattus en France métropolitaine : la date d'abattage de l'animal éligible fera foi. Pour les animaux exportés, la date de vente de l'animal par l'éleveur éligible fera foi. Toutefois, les animaux exportés après le 15 avril ne seront pas éligibles.
Les éleveurs pourront déposer une demande d’aide à partir du 1er mars 2017 et jusqu’au 31 mars 2017 uniquement.

ABA et ABL 2017 : de début janvier au 15 mai 2017

 

Pour cette campagne 2017, la Télédéclaration en ligne EST OBLIGATOIRE via le site «TelePAC» : www.telepac.agriculture.gouv.fr
dès le début janvier 2017 jusqu’au 15 mai 2017 au plus tard. Il ne sera pas possible de déposer une demande « papier ».

 

Aide trésorerie pour les éleveurs laitiers

 

Dans le cadre du pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles, une aide de trésorerie aux producteurs de lait de vache est mise en place par le gouvernement. Cette aide sera forfaitaire par exploitation et tiendra compte de la transparence pour les GAEC.

REVISION ZONES DEF - NOUVELLE CARTE

 

Le Ministère de l'Agriculture a présenté le 19 décembre une nouvelle carte des zones défavorisées. Le Ministère précise que cette cartographie va encore évoluer, des travaux sont en cours.
Le zonage évolue favorablement pour le Lot, sans être satisfaisant pour autant. L'ensemble des communes de la Vallée du Lot retrouvent leur statut de zone défavorisée. Par contre, le résultat de cette nouvelle étape de zonage est très décevante pour la Vallée de la Dordogne. Enfin, 5 communes du sud du département restent encore exclues, à ce stade.
La FDSEA, avec le concours de la Chambre d'Agricultur
e, analyse ces derniers résultats avec une extrême attention et explore tous les scenarii permettant de récupérer les dernières 19 communes lotoises.

 

Evolution des seuils ICPE

 

Le décret n° 2016-1661 du 5 décembre 2016 et l'arrêté du 7 décembre 2016 relèvent le seuil de l'autorisation avec étude d'impact et enquête publique à 800 animaux pour les élevages de bovins destinés à l’engraissement et à 400 animaux pour les élevages de vaches laitières. Ils introduisent un régime d'enregistrement (autorisation simplifiée) pour les élevages de bovins compris entre 401 et 800 animaux et les élevages de vaches laitières compris entre 151 et 400 animaux.

REMBOURSEMENT TIC - DE PLUS EN PLUS IMPORTANT

 

Les montants des taxes sur les carburants augmente fortement, mais celui des remboursements tout autant.
Où en êtes-vous sur votre exploitation ?
ATTENTION, pour vos factures de 2014, vous avez jusqu'au 31/12/2016.

Le remboursement partiel de la taxe sur les carburants, au bénéfice des agriculteurs, ne coule pas de source ! C'est bel et bien un acquis syndical important. Le cadre des remboursements résulte de dures négociations entre la FNSEA et Bercy. A l'issue desquelles  la forte hausse de la Taxe sur les carburants (TICPE) est neutralisée pour le GNR des agriculteurs.

INFLUENZA - NOUVEAU VIRUS H5N8 - LE COUP DUR

 

Grande inquiétude auprès des producteurs de foie gras lotois et du sud-ouest, un nouveau virus d'influenza aviaire a été détecté dans un élevage du Tarn, puis dans plusieurs exploitations liées dans d'autres départements de Midi-Pyrénées et Aquitaine.
Pas de lien avec l'épizootie qui a sévit il y a à peu près un an. Cette fois-ci, la cause est malheureusement bien identifiée : les oiseaux migrateurs. Un moment difficile, aussi pour le moral des éleveurs qui devraient toutefois bénéficier de la protection induite par les aménagements et investissements en matière de biosécurité. Un gros coup dur pour les exportations de foie gras, la France devait retrouver son statut indemne ce début décembre.

 

PAIEMENTS PAC 2015 et 2016 - POINT AU 30 NOV

 

La situation des retards dans le traitement des dossiers PAC est toujours très préoccupante, et surtout inadmissible pour les paysans qui sont parfois confrontés à des situations de trésorerie très compliquées.
Au fur et à mesure, les dossiers sont tout de même débloqués et soldés. Ainsi, la quasi totalité des dossiers 2015 sont aujourd'hui régularisés et payés. C'est aussi le cas des avances (ATR) sur les dossiers 2016.
En ce qui concerne les dossiers encore bloqués ou en attente de versement de la part de l'ASP, FDSEA et JA les suivent de près, en lien avec la DDT. Des solutions sont proposées pour résoudre les problèmes de trésorerie, sans frais pour les exploitants.

Stéphane Le Foll en visite dans le Lot - Retour sur la rencontre avec FDSEA et JA

 

 

A l'initiative de la FDSEA et des JA, une rencontre avec Stéphane Le Foll s'est tenue ce matin en marge de sa visite officielle dans le département. Luc Maurer (Conseiller "politique agricole commune, développement rural, foncier, l'installation des nouveaux agriculteurs et de l'agriculture") était aussi présent pour travailler plus techniquement. L'occasion pour les responsables FDSEA-JA de rappeler au Ministre les difficultés auxquelles les producteurs font face (retards de paiements PAC, baisse du nombre d'installations...) avec en premier lieu la question des zones défavorisées et piémont. Des avancées importantes ont été obtenues.

 

Zones défavorisées - La manifestation en images

 

 

Plus de 1 200 agriculteurs étaient réunis lundi 14 novembre à Montauban.
Retrouvez les images et une revue de presse de cette mobilisation dans la suite de cet article.

 

14 NOV - MANIF ZONES DEF PIEMONT - CONSIGNES

 

Grand rassemblement à Montauban, lundi 14 novembre POUR défendre la reconnaissance des zones défavorisées et piémont. Plus de 1200 manifestants attendus pour dénoncer la carte du 22 septembre, inacceptable !
A cette heure, plus de 300 inscrits pour le département du Lot.
Ci-après, les consignes, point de rassemblement et horaires ...

 

Zones défavorisées - Rencontre avec le Sous-Préfet à Lissac-et-Muret

 

60 éleveurs étaient présents mardi 8 novembre à la rencontre organisée avec M. Franck LEON, Sous-Préfet de Figeac, à l'appel de la Chambre d'Agriculture, de la FDSEA et des JA. L'occasion d'alerter sur les conséquences dramatiques d'une exclusion de 111 communes des zones défavorisées (simple et piémont).

Zones défavorisées - Rencontres avec les Sous Préfets

 

Dans le cadre de la mobilisation FDSEA et JA sur la révision des zones défavorisées, trois rencontres avec les représentants de l'Etat (MM. les Sous-Préfets de Figeac, Gourdon et Cahors) sont programmées cette semaine. Retrouvez toutes les informations utiles dans cet article.

Zones défavorisées - L'intervention de Dominique Orliac

 

La députée du Lot Dominique Orliac a interpelé Stéphane Le Foll sur le projet de révision des zones défavorisées et de piémont.
Cette intervention s'inscrit suite aux échanges que FDSEA et JA ont eu avec la parlementaire, pour appuyer nos préoccupations et nos attentes.

Arrêté "phytos" : une première avancée

 

Au vu de la mobilisation sans faille des réseaux FNSEA-JA contre la version 11 du projet de révision de l’arrêté de 2006 encadrant l’ulisation des phytos, des démonstrations en COmité de Rénovation des Normes et Agriculture – comité bipartite Pouvoirs Publics-Profession, du non respect des engagements du Premier ministre de septembre 2015 et des nombreuses interventions des Parlementaires, la ministre de l’Environnement, Mme Royal, a envoyé, le 26 octobre 2016, un courrier au Président de la FNSEA, M. Beulin, annonçant son souhait, pour éviter tout vide juridique, de notifier à la Commission européenne les dispositions de l’arrêté de septembre 2006 tout en poursuivant les discussions pour améliorer ces dispositions.

Zones défavorisées et Piémont en Danger

 

La carte des ZSCN dévoilée par le Ministère de l'Agriculture fin septembre a confirmé nos inquiétudes, il est urgent de nous mobiliser pour faire changer ce projet de zonage et pour pérenniser les montants du Piémont.
En jeu, à la fois l'accès à ces soutiens mais aussi les montants des aides ! Mobilisation inter-régionale le 14 novembre à Montauban
tract-zds-piemont.pdf
 

ZONES DEF - ALERTE MOBILISATION URGENTE

 

En marge de nos rencontres locales sur quatre points du département (Concorès, Montvalent, Durbans et Concots), voici des informations complémentaires sur la Révision de la carte des Zones Défavorisées Simples et de Piémont du département.

 

La mobilisation de notre réseau et de tous les acteurs du territoire est capitale pour éviter de voir disparaître la reconnaissance de nos handicaps, et les soutiens qui vont avec !

Ci-après, des consignes aux présidents de syndicats pour agir, sans délai.

ZONES DEF - LA CARTE DU MINISTERE

 

Le chantier de révision des zones défavorisées simples et de piémont est lancé ! Le Ministère a publié une première carte le 22 septembre qui montre un impact majeur pour le Lot.
Ci-joint, la carte détaillée commune par commune pour notre département.
L'enjeu est considérable.
Peut-on se permettre de perdre la reconnaissance de nos handicaps ? Peut-on se passer de l'ICHN et des bonifications sur les dossiers installation et investissement ?
Il faut réagir.
Premières rencontres locales du 11 au 17 octobre.

 

Sècheresse : visites terrain à l'initiative de FDSEA-JA

 

Après l’excès d’eau de ce début d’année, le manque de précipitation enregistré depuis le mois de juin et les fortes chaleurs de l’été ont des conséquences dramatiques sur la ressource fourragère de l’automne et du printemps prochain. Les visites de terrain organisées à l’initiative du syndicalisme FDSEA-JA par la chambre d’agriculture et la DDT ont permis de dresser un état des lieux provisoire des conséquences de cette sécheresse sur les exploitations lotoises.

compte pénébilité : le syndicalisme toujours hostile

 

Lors du Conseil d’administration du 21 septembre 2016, la FNSEA a décidé de maintenir sa position de ne pas réaliser de référentiel de branche. Si elle reconnait que le gouvernement a fait quelques pas en faveur de l’agriculture notamment sur la définition des 3 facteurs de pénibilité posant de grandes difficultés d’application (agents chimiques, postures pénibles et vibrations), il reste le problème des saisonniers pour lesquels le gouvernement applique l’extrapolation de leur situation de travail sur l’année.
 

Sècheresse : réunion de la cellule de crise

 

A l'initiative de la FDSEA et des JA, la cellule de crise composée de la Chambre d'Agriculture, des organisations de producteurs, des coopératives et du syndicat ovin s'est réunie le mercredi 21 septembre à Labastide Murat.
Il a été décidé de communiquer des messages communs au plan départemental, en particulier sur les "solutions" à prendre en compte pour surmonter le déficit fourrager constaté sur une majorité d'élevage du département.

SECHERESSE : DE PLUS EN PLUS PREOCCUPANT !

 

La sécheresse s'installe et, chaque jour qui passe, la préoccupation de fait de plus en plus vive. Après un printemps historiquement très arrosé, les précipitations ont cessé au début de l'été, jusqu'à battre des records, depuis plus de 50 ans !
Les responsables professionnels JA et FDSEA se sont saisis de la question. Ils ont engagé un premier état des lieux via leurs réseaux et convoquent une Cellule de Crise Sécheresse avec leurs partenaires du Conseil de l'Agricuture Lotoise.

 

PAIEMENTS PAC : COMMENT S'Y RETROUVER ?

 

Le gouvernement va enfin régler -partiellement- la situation intolérable des retards de paiements des aides PAC 2015, à partir du 10 septembre. Par ailleurs, SUR DEMANDE, une avance est prévue sur les montant des aides 2016, à partir de mi-octobre. ATTENTION, il faudra en faire la demande sur TelePac !

Grâce à la mobilisation des éleveurs, Carrefour s'engage pour le coeur de gamme

 

A la suite de longs mois de discussions et de mobilisations, CARREFOUR France, en la personne de son PDG Georges Plassat, s’est engagé à mettre en place le coeur de gamme. Répondant à un appel à mobilisation national, la FRSEA et la FRB ont mené une action commune au Carrefour de Lattes, dans l'Hérault.

LACTALIS - LES TERMES DE L'ACCORD

 

A l'issue d'une semaine de mobilisation intense, élargie à l'ensemble de l'hexagone - sur le site de Montauban pour les lotois - le syndicalisme a permis aux Organisations de Producteurs de signer un accord avec Lactalis sur l'évolution du prix du lait fin 2016.
La fin d'une action, mais pas la fin de la mobilisation. La crise est toujours là, très sévère pour les exploitations laitières. Les éleveurs restent mobilisés.

 

CRISE LAITIERE - RENCONTRES LOCALES

 

A l'attention des producteurs, la Section Laitière organise des rencontres locales du 5 au 15 septembre sur l'ensemble des secteurs du département.
Prix, mesures de gestion de crise, charte de valeurs, étiquetage des produits français... venez à la rencontre des responsables départementaux pour partager, échanger, interroger, débattre.
Confrontés à une crise extrêmement grave, il faut poursuivre la mobilisation.

LAIT - AIDE A LA REDUCTION VOLONTAIRE

 

Les alertes incessantes de la FNPL auprès de la Commission européenne ont enfin permis de faire sortir le commissaire Hogan de sa posture du "marché libre".
Même si ce n'est qu'un premier pas, avec un mécanisme volontaire, cette mesure d'aide à la réduction de production est importante sur le plan européen. En effet, son effet attendu d'érosion de la production européenne (qui s'est emballée) devrait produire son effet favorable sur les cours.

Pour les producteurs français, loin de la situation de plusieurs pays du nord de l'Europe, cette mesure est à apprécier au cas par cas.

MEETING DE RENTREE SYNDICALE DU 1er SEPTEMBRE

 

L'ampleur de la crise agricole que nous connaissons est sans précédent. L'élevage, comme les filières végétales, sont largement et très durement touchés. Malgré la sévérité de la situation, nous sommes toujours debout, toujours mobilisés. Les paysans doivent se faire entendre. Alors que les Ministres de l'Agriculture européens se sont retrouvés les 1er et 2 septembre à Chambord, FNSEA et JA ont rassemblé les responsables de leurs réseaux départementaux à Lamotte-Beuvron.

Lactalis : des manifestations « quand même un tout petit peu justifiées »

 

Lactalis : des manifestations « quand même un tout petit peu justifiées », pour le président de JA
Dans une lettre ouverte au PDG de Lactalis Emmanuel Besnier, le président de Jeunes Agriculteurs, Jérémy Decerle, estime que « les producteurs de lait ont généralement autre chose à faire de leurs journées que de manifester et que s’ils en sont réduits à des actions de cette nature, c’est qu’ils sont arrivés à considérer que le dialogue « normal » était une impasse ».

UN DECRET SUR L'ETIQUETAGE D'ORIGINE

 

L'étiquetage de l'origine du lait dans les produits laitiers et de la viande dans les plats préparés sera mis en place en France à partir du 1er janvier 2017, pour une durée de deux ans. Le décret entérinant ce dispositif a été publié le 21 août 2016. Les seuils d’incorporation de viande ou de lait, à partir desquels l’étiquetage est obligatoire, seront au maximum de 50% et déterminés par un arrêté en cours de discussion.

les éleveurs bovins face à leur destin

 

13 exigences pour passer la crise et construire l’avenir
Les éleveurs spécialisés connaissent depuis plusieurs mois une crise structurelle inédite. Ils subissent de plein-fouet les effets collatéraux de la crise laitière et de l’afflux massif de vaches de réforme sur le marché. La vague de décapitalisations laitières prévue pour la fin de l’année pourrait mettre à l’arrêt plus d’un tiers des exploitations spécialisées en viande-bovine. Une issue inacceptable, tant elle remet en cause le modèle qualitatif de l’élevage allaitant, que tous, élus, citoyens & consommateurs exigent pour notre avenir.
A cette heure cruciale pour la filière, Xavier BEULIN et Jean-Pierre FLEURY ont avancé, ce mercredi 24 août 2016, 13 exigences pour passer la crise et construire l’avenir.

Les irrigants sont à bout !

 

        
Non, contrairement à une idée reçue, l'eau n'est PAS rare dans le Lot. A-t-on déjà oublié les précipitations de ce début d'année ? La réalité, c'est que quelques cours d'eau connaissent, depuis des années, un étiage précoce et prononcé. Certes, l'été est logiquement la période de demande pour l'irrigation des cultures sur notre territoire : semences, melons, maïs, maraîchage, noyers,…
Non, contrairement à une autre idée reçue, l'irrigation n'assèche PAS les cours d'eau. A-t-on déjà oublié qu'en 2014 plusieurs cours d'eau étaient déjà à sec alors que strictement aucun pompage d'irrigation n'avait démarré ?

FNSEA et JA appellent à un grand meeting de mobilisation le 1er septembre prochain

 

En marge de la réunion des ministres de l’Agriculture européens les 1er et 2 septembre 2016 qui doit se tenir à Chambord, un appel à mobilisation est lancé par la FNSEA et Jeunes agriculteurs (JA) auprès de leurs responsables.
Le point de rendez-vous, donné par les deux organisations, se fera à Lamotte-Beuvron (41) en région Centre-Val de Loire, le 1er septembre prochain. Face à la crise sans précédent touchant l’ensemble des filières, les organisateurs comptent bien faire entendre leurs revendications à cette occasion.
Le plan d’urgence annoncé par le Gouvernement ne sera, selon eux, pas suffisant. Un plan global de refinancement de l’agriculture pour toutes les productions est vivement attendu par la profession agricole.

Transfert DPB entre Fermiers sortants et Propriétaires exploitants

 

Après plusieurs mois de négociations avec les services du ministère de l’Agriculture et de la Commission européenne, la FNSEA obtient que le transfert des DPB entre fermiers sortants et propriétaires exploitants acquéreurs de terres agricoles soit possible.

SALAIRES : nouveaux taux au 1er août 2016

 

Dans le cadre des négociations entre les partenaires sociaux ( représentants employeurs et syndicats salariés), un avenant sur les salaires dans les exploitations agricoles a été signé le 28 janvier 2016 et publié au journal officiel de la République française le 12 juillet 2016.

Calcul des cotisations

 

L’option pour le calcul des cotisations sur l’année N-1 en lieu et place de l’assiette triennale est désormais ouverte jusqu’au 30 juin de l’année N au lieu du 30 novembre de l’année N-1. Par ailleurs, le conjoint qui reprend l’exploitation suite au décès du chef d’exploitation peut à présent opter pour le calcul de ses cotisations sur l’assiette forfaitaire applicable à un nouvel installé. Est également concernée la personne liée par un pacte civil de solidarité au chef d'exploitation.

Viticulture : Ouverture de la téléprocédure Vitirestructuration

 

Le 28 juin a été ouverte la téléprocédure Vitirestructuration, qui permettra aux viticulteurs de déposer leurs demandes annuelles d'aide à la restructuration du vignoble et leurs déclarations d'arrachage préalable, et ce avec les mêmes codes d'accès que ceux de Vitiplantation (pour rappel, la téléprocédure pour les demandes d’autorisations de plantations).

Glyphosate : autorisation prolongée de 18 mois par la Commission Européenne

 

Après l’absence de décision du comité d’experts en appel – avec un vote contre de la France -, c’est le Commissaire Européen à la Santé, M. Andriukaitis, qui a décidé, le 29 juin 2016, de prolonger de 18 mois la Glyphosate, le temps de la finalisation par l’ECHA, Agence européenne, de la classification de la substance. La FNSEA est intervenue en amont de cette décision pour obtenir cette prolongation respectueuse des avis des agences sanitaires et indispensable pour les agriculteurs français.
(06.07.2016)

audition sur les conditions d'abattage

 

Christiane Lambert revient sur l'audition de la FNSEA par la Commission d'enquête parlementaire, présidée par Olivier Falorni, sur les conditions d'abattage des animaux de boucherie - voir la video -

crise laitière : manifeste pour faire bouger l'Europe

 

La crise laitière s’installe et l’Europe a toujours des difficultés à prendre conscience de sa gravité. Si des mesures d’ordre techniques ont été mises en place, les instances européennes sont toujours dans un dogmatisme qui met à mal de trop nombreuses exploitations laitières.

la vache verte : l'équilibre est dans le pré !

 

La Vache Verte, c’est quoi ?
Le mouvement Vache Verte est porté par la Confédération Nationale de l’Elevage (CNE) qui représente les éleveurs de ruminants français, avec l’appui technique des filières lait et viande. Ce mouvement vise à sensibiliser les citoyens au rôle fondamental de l’élevage des ruminants dans le maintien et l’équilibre environnemental, social et économique du territoire en France.

 

je suis éleveur, je garde ma valeur !

 

La FNB a lancé mercredi 1er juin 2016 un appel à mobilisation auprès des producteurs de viande bovine pour qu’ils s’impliquent davantage dans le redressement de leur filière, en s’investissant dans le développement d’un « cœur de gamme made in France » auprès des GMS et dans la conquête de la restauration hors domicile.

PAC 2015 : aides versées

 

La note ci-après reprend et précise les modalités de calcul pour les ATR au titre des aides 2015. Les montants de références utilisés pour chaque exploitation sont disponibles sur les relevés de situations TéléPAC. Les montants versés se basent soit sur l’historique des aides versés en 2014, et non les potentielles aides à percevoir pour la campagne 2015 ; soit sur des montants forfaitaires et sur la surface graphique déclarée. Une réduction pour plafonnement budgétaire de 10% est appliquée sur tous les apports de trésorerie. L’avance de trésorerie a également été versée aux agriculteurs en difficultés le 6 juin (500 dossiers).

Projet de loi SApin 2 : la FNPL et son réseau entendus

 

L’Assemblée Nationale étudiait en assemblée plénière le 8 juin au soir et le lendemain matin les articles portant sur l’agriculture au sein du projet de Loi Sapin 2. Suite aux débats des députés au sein de l’hémicycle, il en ressort un projet de texte amendé, qui va globalement dans le sens porté par la FNPL et son réseau depuis maintenant plusieurs mois.

Face au mépris, la colère

 

 « Les agricultrices et les agriculteurs lotois, confrontés à une conjoncture très dégradée qui touche la quasi-totalité des productions, ne peuvent plus supporter la cacophonie et les retards de la PAC ! »

Taxes sur le carburant 2015 : demande de remboursement à partir du 2 mai 2016

 

Le formulaire de demande de remboursement partiel de la TIC/TICGN au titre de 2015 est disponible. Il concerne les achats de GNR, fioul lourd et gaz naturel effectués entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 pour les besoins des activités agricoles. Les demandes sont à déposer à compter du 2 mai 2016

lire la suite

JA MAG : le magazine des jeunes agriculteurs fait peau neuve

 

C’est en ce début février que sort la nouvelle version du JA mag, le magazine des jeunes agriculteurs.
Concrètement, qu’est-ce qui change ? Une maquette, entièrement renouvelée, plus dynamique, plus jeune, un design épuré et des typographies plus légères. Le tout élaboré selon les attentes des lecteurs sondés à l’automne 2014.
Les changements ne sont pas visibles que sur la forme. De nombreuses rubriques ont été entièrement repensées. Ainsi, le magazine entame une série d’interviews sur l’engagement politique et syndical.
Première invitée : Arlette Laguiller.

 

Facebook